La période antique va de la de la naissance du Christ à la fin du VIIème siècle. Le cours sera divisé en trois parties. La première partie étudiera le début de l’évangélisation des Juifs Palestiniens : l’attention se portera sur la communauté chrétienne de Jérusalem et ses ruptures avec le judaïsme. La deuxième partie traitera du rapport entre l’Eglise naissante et l’empire romain. Elle analysera les causes et le fondement juridique des persécutions des chrétiens dans l’empire romain. La troisième partie abordera l’Eglise dans l’empire romain. Les édits des empereurs Galère et Constantin mettront fin aux persécutions et accorderont la liberté aux chrétiens. Il s’agira aussi de passer en revue les différents schismes, conciles, controverses théologiques et christologiques du V et VIIe siècles.

Le terme Patrologie est « moderne ». Il désigne l’étude des pères de l’Eglise, des auteurs de l’antiquité chrétienne, en mettant l’accent sur l’aspect historique de la recherche. Celui de patristique, qui remonte au XVIIe siècle s’attache à la connaissance et à l’interprétation de leur doctrine théologique.