Homélie Ordinations 2018

Homélie Ordinations 2018

« Dieu qui as enseigné aux ministres de ton Eglise à servir et non à se faire servir... » Tel est le début de la prière que nous avons dite à l’ouverture...

Chosen and Consecrated for Service in the Church

Chosen and Consecrated for Service in the Church

may be hard to tell the similarity between the weather under which the Apostles chose and consecrated the first deacons and that of April 7, 2018 diaconate ordination at the...

Choisi et consacré pour le service dans l’Église

Choisi et consacré pour le service dans l’Église

Il peut être difficile de trouver la similitude entre le climat dans lequel les Apôtres ont choisi et consacré les premiers diacres et celui du sept d’avril 2018 ordination...

INSTITUTION DES MINISTERES A L’ITCJ

INSTITUTION DES MINISTERES A L’ITCJ

            Le samedi 09 décembre 2017 a eu lieu, dans la Chapelle de l’Institut de Théologie de la Compagnie de Jésus (ITCJ),

Ouverture de l'année Académique 2017-2018 à l'ITCJ

Ouverture de l'année Académique 2017-2018 à l'ITCJ

OUVERTURE DE L’ANNEE ACADEMIQUE 2017-2018   Le samedi 16 septembre dernier à 9h30 l’Institut de Théologie de la Compagnie de Jésus lançait officiellement l’année académique 2017-2018. La cérémonie s’est déroulée...

  • Homélie Ordinations 2018

    Homélie Ordinations 2018

    jeudi 12 avril 2018 11:06
  • Chosen and Consecrated for Service in the Church

    Chosen and Consecrated for...

    mercredi 11 avril 2018 10:52
  • Choisi et consacré pour le service dans l’Église

    Choisi et consacré pour le...

    mercredi 11 avril 2018 10:45
  • INSTITUTION DES MINISTERES A L’ITCJ

    INSTITUTION DES MINISTERES A...

    jeudi 28 décembre 2017 09:04
  • Ouverture de l'année Académique 2017-2018 à l'ITCJ

    Ouverture de l'année...

    mardi 3 octobre 2017 18:01

UNITES D’ENSEIGNEMENT SEM I SEM II SEM III SEM IV SEM V SEM VI

UE 1 : Sciences Bibliques

Responsable : Paul Béré

SYNOP. PENTAT. LIT. PAUL. LIT. PRO. LIT. SAP. L.IT. JOH
GREC 1 HEB 1        

UE 2 : Théologie. Dogmatique et Systématique.

Responsable : Yvon Christian Elenga

THeo. FOND. CHRISTo ECCLESio. ET MARIO TRINITE THEO AFRIC..

ANT. CHRET

ESCHA

THEO. REV.   THEO SACR ET SACRAM      

UE 3 : Théologie Morale

Responsable : Mathieu Ndomba

Mor. FOND. MOR. DU MAR FAM. MOR. SEX CHRET AFR ETH. SOc.   BIO- ETHIQ.

UE 4 : Théo. Pratique et Droit Canonique

Responsable : ………

THEO DE LA SPIR MAT HUM C.V. THEO DE LA SPIR IGN INTRO THEO PRAT. THEO. PRAT. HOMIL
  DROIT CANON.     COUNS. PAST. THEO DE LA SPIR
        DROIT CANON.  

UE 5 : Histoire et Liturgie

Responsable :

PATROL. HIST. LITURGIE MOYEN AGE REFORME CHRIST. EN AFRIQ.  
  ANTIQ.   HIST. MOD. ET CONT.   THEO ET PRAT. CEL. LIT.  
UE 6 : Cours Transversaux sES. INTRO ET THEO SES. : Ingén. vie hum SES. : L’ISLAM SES. : Ingén. vie hum SES. ISLAM SES. : Ingén. vie hum
SEM SEM. SEM SEM SEM SYNT THEO
rech RECH.   RECH   RECH.
Unités d’enseignement Codes Eléments Constitutifs d’Unité Prof. Crédits
UE1 : Sciences bibliques BIB 410 Intro. au NT : Le problème synoptique Okambawa 5
BIB 411 Grec 1 Touré 2
UE2 : Théologie dogmatique et systématique SYS 412 Théologie fondamentale Mayemba 3
SYS 413 Théologie de la révélation Mayemba 2
UE3 : Théologie morale MOR 414 Morale Fondamentale Ndomba 5
UE4 : Théologie pratique et droit canonique PRA 415 Théologie de la spiritualité Sia 3
E 5 : Histoire et liturgie HIS 416 Patrologie N’Teba 2
HIS 417 Antiquité N’Teba 2
UE 6 : Cours transversaux SES 418 Introduction aux études théologiques à l’ITCJ   -
xxx 4xx Séminaire   4
xxx 4xx Recherche   2
Total Semestre I 30


UE 1 : Sciences bibliques
BIB 410 : Introduction au NT : Le problème synoptique


Wilfrid OKAMBAWA

Description :
Ce cours vise à introduire les étudiants à comprendre le problème synoptique, c’est-à-dire le fait que les évangiles de Matthieu, Marc, et Luc présentent la même histoire de Jésus de trois manières différentes. Après une présentation des grands moments de l’histoire de la résolution de ce problème nous mettrons en exergue les spécificités de chacun des synoptiques sur leur vision du Christ, de l’Eglise, de la suite du Christ, de la situation des femmes et des pauvres afin d’examiner la meilleure façon de lire les synoptiques pour une intelligence et une pastorale africaines plus adéquates.

BIB 411 : Grec 1
Benoît TOURE

Description
L’accent est mis sur la grammaire et le vocabulaire, ainsi que sur la lecture et la traduction de courtes phrases du Nouveau Testament. Quoique simple en lui-même, ce cours est en vérité une bonne propédeutique à la théologie et exige beaucoup de temps et de patience.

Objectif
L’objectif du cours est d’aider l’étudiant à savoir identifier les formes lexicales et syntaxiques du grec pour en faire usage lorsqu’elles apparaissent, par exemple dans un article de théologie.

Modalité d’évaluation
Examen écrit de préférence ; mais l’examen oral est possible, quand cela s’avère nécessaire. Possibilité de séances de lecture notée.

Bibliographie de base
ELLUL Danielle et FLICHY Odile, Apprendre le grec biblique par les textes, Paris, Cerf, 2012.

UE 2 : Théologie dogmatique et systématique
SYS 412 : Théologie fondamentale


Bienvenu MAYEMBA 

Ce cours a comme objet principal la réflexion sur la foi en Dieu et sur les enjeux et fondements du discours théologique dans sa perspective chrétienne, dans son ouverture interreligieuse, et dans la prise en compte du contexte africain au sein duquel ce cours est donné. Il accorde une importante particulière sur le sens et la pertinence de la quête l'intelligibilité de la foi aussi bien dans le discours théologique que dans la praxis chrétienne.
Les différents thèmes autour desquels ce cours s'articulera sont: la dialectique du sacré et du profane, le sens et la portée de la théologie fondamentale avec sa spécificité et ses tâches, la question aussi bien de la négation de Dieu par l'humanisme athée que de l’existence et de l’affirmation de Dieu avec une attention particulière sur les preuves tant ontologique de Saint Anselme de Canterbury que cosmologique de Saint Thomas d’Aquin. Nous aborderons également d'autres grands thèmes de la théologie fondamentale, notamment le dialogue entre foi et raison ; l’interaction entre théologie et anthropologie ; les Ecritures comme Parole de Dieu et sur Dieu ; le sens du dogme ; l’enjeu de la tradition et du Magistère ; le défi du pluralisme religieux ; la problématique de la subjectivité humaine dans son orientation transcendantale vers Dieu, dans son paradoxe anthropologique, et dans ses dimensions spacio-temporelles, socio-politiques (ou intersubjectives), « téléologiques» et eschatologiques.

Bibliographie
BIMWENYI-KWESHI, Oscar, Discours théologique négro-africain, Problème des fondements, Paris,Présence Africaine, 1981.
DE LUBAC, Henri, Catholicisme. Les aspects sociaux du dogme, Paris, Cerf, 1938.
-------------------------------,Le drame de l’humanisme athée, 6ème éd., Paris, Cerf, 1998.
LATOURELLE, René, Dictionnaire de Théologie fondamentale, Montréal-Paris, Bellarmin-Cerf, 1992.
GEFFRE, Claude, Un nouvel âge de la théologie, Paris, Cerf, coll. Cogitatio Fidei 68, 1972.
ELIADE, Mirce, Traité d’histoire des religions, 4è éd., Paris, Payot, 1970.
KASPER, Walter, Dogme et évangile, Paris, Casterman, 1967.
--------------------------,Le Dieu des chrétiens, Paris, Cerf, 1985.
KUNG, Hans, Dieu existe-t-il? Paris, Seuil, 1981.
ELA, Jean-Marc, Le cri de l’homme africain : Questions aux chrétiens et aux Eglises d’Afrique, Paris, L’Harmattan, 1980.
METZ, Johann Baptist, La foi dans l'histoire et dans la société. Essai de théologie fondamentale pratique, Paris, Cerf, 1979.
RAHNER, Karl, Traité fondamentale de la foi. Introduction au concept du christianisme, édition critique, Paris, Cerf, 2011.

UE 2 : Théologie dogmatique et systématique
SYS 413 : Théologie de la révélation


Bienvenu MAYEMBA 

Description et objectif
Ce cours traitera dogmatiquement du thème de la révélation en tant que Dieu se révèle au cœur de l’histoire humaine et se fait adorer au cœur de la “cité des hommes”. 
L’objet principal de ce cours sera de réfléchir sur la relation dynamique entre révélation et foi, le salut et l’historicité, et entre la théologie et l’anthropologie. 
Le Dieu qui se révèle s’ouvre et s’offre à l’homme dont la réponse positive constitue la foi et le salut. Il n’y a donc pas de théologie sans anthropologie. Bien plus, la foi chrétienne se vit en relation avec notre être-au-monde, marqué entre autres, par la corporéité, la temporalité et la spatialité. Dans cette perspective, la foi en Jésus-Christ se vit comme mémoire et espérance, s’exprime dans un langage herméneutique qui valorise le symbole et l’intelligibilité, présuppose un sujet humain libre et responsable qui accueille la révélation divine dans une foi lucide et libératrice. Une section importante du cours sera consacrée à l’herméneutique africaine de la révélation chrétienne.
La première partie du cours consistera en un regard panoramique sur la révélation de Dieu à la lumière de trois traditions religieuses: le Nzambisme, le judaïsme, et le christianisme. La deuxième partie sera consacrée au Concile Vatican II et aux modèles théologiques contemporains de la révélation. Ces modèles constituent les différentes perceptions et approches de la révélation divine. La troisième et dernière partie sera une réflexion sur l’herméneutique africaine de la révélation chrétienne.

Bibliographie
RAHNER, Karl, Traité fondamentale de la foi. Introduction au concept du christianisme, édition critique, Paris, Cerf, 2011.
EBOUSSI, Fabien, Christianisme sans fétiche : Révélation et domination, Paris, Présence Africaine, 1981.
GEFFRE, Claude, Révélation de Dieu et langage des hommes, Paris, Éditions du Cerf, 1981.
LUBAC, Henri, Le Mystère du Surnaturel, Paris, Aubier, 1965.
LATOURELLE, René, Théologie de la Révélation, Paris, DDB, 1963.
Ela, Jean-Marc, Ma foi d’Africain, Paris, Karthala, 1985.
--------------------, Repenser la théologie africaine. Le Dieu qui libère, Paris, Karthala, 2003.
Concile Vatican II, Dei Verbum. Constitution dogmatique sur la Révélation)
BARTH, Karl, Dogmatique, vol.1: La doctrine de la Parole Dieu. Prolégomènes à la Dogmatique, t.1, 2ème partie, chapitre II: La révélation de Dieu, Genève, Labor et Fides, 1953.
Divine(http://www.vatican.va/archive/hist_councils/ii_vatican_council/documents/vat-ii_const_19651118_dei-verbum_fr.html

UE3 : Théologie morale
MOR 414: Morale fondamentale


Mathieu NDOMBA

Description
Ce cours comprend deux grandes parties. La première, « Théologie morale fondamentale I », porte sur la nature, la perspective, l’histoire, les sources, les méthodes, les fondements de la morale catholique et africaine. La deuxième partie, « Théologie morale fondamentale II », concerne les principes de discernement moral et les concepts moraux fondamentaux comme la liberté humaine, les actes humains, la norme morale, la conscience morale, les vertus morales et théologales, le péché, la réconciliation, la grâce, etc.
A travers des lectures et l’étude des cas, ce cours examinera les caractéristiques et les concepts fondamentaux de la morale chrétienne et africaine. Il étudiera ces aspects dans la perspective de la responsabilité chrétienne du disciple de Jésus Christ, Fils de Dieu et de l’engagement africain pour la promotion, la protection et la célébration de la civilisation de l’amour et de la vie en abondance.

Objectif
Ce cours a pour objectif l’étude des critères du type d’actes que l’on doit poser et du type de personne que l’on doit devenir à la lumière de la révélation et des traditions chrétienne, ignatienne et africaine. Il vise la connaissance, la compréhension et l’acquisition des outils nécessaires pour l’interprétation, le discernement et/ou le jugement moral dans la perspective de la réponse du disciple à l’appel de suivre le Christ.

Modalité d’évaluation
La notation se repartira de manière suivante :
(i) La participation aux discussions en classe : 10% de la note finale
(ii) Les deux réflexions : 40% de la note finale (20% chacune)
(iii) L’examen : 50% de la note finale (L’examen sera oral et durera 10 minutes. Il y aura plusieurs questions écrites sur des morceaux de papier. Les questions viendront des thèses qui seront communiquées à la fin de chaque chapitre. L’étudiant ou l’étudiante tirera un seul morceau de papier et répondra à la question qui s’y trouvera). Il y aura dix minutes de préparation.

Bibliographie de base
AUBERT, Jean Marie, Abrégé de la Morale Catholique : La foi vécue, Paris, Desclée, 1987.
BOCKLE, Franz, Pour former la conscience chrétienne, Gembloux, Duculot, 1970.
BUJO, Bénézet, Introduction à la théologie africaine, Fribourg, Academic Press, 2008. 
BRUGUES, Jean Louis, Précis de théologie morale générale, Tome 1 : Méthodologie, Paris, Editions Mame, 1994.
BRUGUES, Jean Louis, Précis de théologie morale générale, Tome 2 : Anthropologie morale : Bonheur-Liberté-Conscience, Paris, Parole et Silence, 2003.
CANTO-SPERBER, Monique (dir.), Dictionnaire d’éthique et de philosophie morale, Paris, PUF, 1996.
Catéchisme de l’Eglise Catholique.
Commission Biblique Pontificale, Bible et morale. Quels critères pour discerner ?, Bruyère-le-Châtel, Nouvelle Cité, 2009.
Commission Théologique Internationale, A la recherche d’une éthique universelle : Nouveau regard sur la loi naturelle.
FERNADEZ, Aurelio, Morale fondamentale. Initiation théologique, Traduction Madeleine Renedo-Klein, Paris, Le Laurier, 2003.
GULA, Richard, Reason Informed by Faith. Foudations of Catholic Morality, New York, Paulist Press, 1989.
HÄRING, Bernhard, Libres dans le Christ, Adaptation française par Henri le Boussicaud avec le concours de Jacques Mignon, Paris, Cerf, 1998.
Jean Paul II, Veritatis Splendor.
PINCKAERS, Servais, Les sources de la morale chrétienne. Sa méthode, son contenu, son histoire, Fribourg, Editions Universitaires Fribourg Suisse, 1985.
SOEDE, Nathanaël Yaovi, Sens et enjeux de l’éthique. Inculturation de l’Eglise Chrétienne. Approche théologique africaine [241 SOE].
D’AQUIN, Saint Thomas, Somme théologique.
THOMASSET, Alain, Interpréter et agir : Jalons pour une éthique chrétienne, Paris, Cerf, 2011.

UE4 Théologie pratique et droit canonique
PRA 415 : Théologie de la spiritualité


Solange SIA

Description
La théologie spirituelle est une discipline théologique qui traite de la vie spirituelle comprise comme une attitude intérieure et personnelle soumise à l’action de l’Esprit saint et orientée vers la suite du Christ. Appelée également théologie de la spiritualité, elle se veut une étude, une élaboration critique sur et à partir de l’expérience et de la pratique spirituelle. Dans ce sens ce cours de théologie spirituelle consistera en une lecture théologique de la spiritualité vécue en des lieux donnés, par des personnes ou groupe de personnes données, à une période donnée. Il abordera les questions de l’expérience spirituelle de manière à déceler ou favoriser différents types de construction de rapport à Dieu, aux personnes et au monde et leurs implications. Ce cours traversera trois moments :
I/ Pour une compréhension de la spiritualité.
II/ Discernement des problèmes d’ordre spirituel.
III/ Des orientations spirituelles pour aujourd’hui.

Objectif
Montrer que la spiritualité notamment chrétienne est une richesse qui fonde et oriente la vie des personnes, de l’église, des sociétés ; et que de la perspective spirituelle dépend la construction des personnes, communautés chrétiennes, des peuples.
Rendre les étudiants attentifs et sensibles aux problèmes liés à la spiritualité, aux types de personnes, de sociétés que forment les différentes orientations spirituelles véhiculée ou adoptée.

Modalité d’évaluation
La participation aux discussions et présentation de dossier comptera pour 25% de la note finale. 
Chaque étudiant devra rédiger un devoir de recherche de 4 à 6 pages .Ce devoir comptera pour 50% de la note finale. 
Enfin, il y aura un examen oral de synthèse à deux voix (de 15mn) qui comptera pour 25% de la note finale. 
Proposition de sujet de recherche :
1)Parmi les différents cours de théologie dispensés à l’ITCJ, l’étudiant devra en choisir un, dont il identifiera l’orientation spirituelle sous-jacente et en discutera la pertinence.
2)A partir les éléments du cours, l’étudiant tentera d’identifier dans la société où il vit des expressions spirituelles capable de favoriser des rapports plus harmonieux à Dieu, aux personnes et au monde.

Bibliographie de base très sélective
Dictionnaire de spiritualité ascétique et mystique. Doctrine et histoire. Paris Beauchesne, 1932-1995.
Dictionnaire de la vie spirituelle, sous la direction de Stefano de Fiores, adaptation française par François Vial, Paris, Cerf, 1987.
BOUYER, Louis alii, Histoire de la spiritualité chrétienne, Paris, Aubier, 1966.
POURRAT, Pierre, La spiritualité chrétienne, 4 volumes, Paris, Gabalda, 1921-1930.
Bernard, Ch.-A, Traité de théologie spirituelle, Ed. Cerf, Paris 1986.
DESCOULEURS, Bernard et VERNETTE, Jean, Repères pour la spiritualité, Paris, Desclée de Brouwer, 2002.
GRÜN, Anselm, A la source de la force intérieure, Paris, Salvator, 2009.
GRÜN, Anselm, Chemins de liberté, Montréal, Médiaspaul, 2000.
H.U Balthasar. Von, L’Evangile comme norme et critique de toute spiritualité dans l’église, Concilium I, p.11-24.
BOUQUIN, Gilles, Théologie de la spiritualité, une approche protestante de la culture religieuse en postmodernité, Labor et Fides, 2011.
GUTTIERREZ, Gustavo, La libération par la foi, boire à son propre puits ou l’itinéraire spirituel d’un peuple, Paris, Cerf, 1985.
ENGELBERT, Mveng, L’Afrique dans l’église, parole d’un croyant, l’Harmattan, 1985.
THEOBALD, Christoph, Transmettre un évangile de liberté, Paris, 2007.

UE 5 : Histoire et liturgie
HIS 416 : Patrologie


Anicet N’TEBA

Description
L’objectif de ce cours est de présenter ces auteurs qui sont des témoins d’un vécu ecclésial cohérent dans un monde hostile ou indifférent ; ce sont des maîtres au plan du discernement des esprits pour faire la part entre ce qui est conforme à la foi des apôtres et ce qui la contredit. Ils vécurent à l’époque de l’Eglise indivise, et doivent aider les communautés à retrouver leur unité en docilité de l’Esprit Saint ; en cela ils jouent un rôle œcuménique fondamental.

Objectif
L’objectif de ce cours est de présenter ces auteurs qui sont des témoins d’un vécu ecclésial cohérent dans un monde hostile ou indifférent ; ce sont des maîtres au plan du discernement des esprits pour faire la part entre ce qui est conforme à la foi des apôtres et ce qui la contredit. Ils vécurent à l’époque de l’Eglise indivise, et doivent aider les communautés à retrouver leur unité en docilité de l’Esprit Saint ; en cela ils jouent un rôle œcuménique fondamental.

Modalité dévaluation
Le travail écrit sur 10 points. L’examen oral sur 10 points. Le travail de recherche se fait selon le choix de l’étudiant. Il ne concerne pas tous les étudiants qui suivent le cours.

Bibliographie de base
Textes originaux
MIGNE, J. P., Patrologiae cursus completus. Series latina (ou simplement Patrologie latine) (P. L.), Paris 1844-1855.
Il existe 221 volumes de Tertullien à Innocent III (+216). Cette collection a été enrichie de 4 volumes de supplément + un volume d’indices : HAMMAN, A., Patrologiae Latinae Supplementum (P.L.S.), Paris, 1958-1970. Ces 5 volumes fournissent à la fois un complément de textes latins omis ou récemment découverts et un inventaire critique des 97 premiers volumes.
MIGNE, J. P., Patrologiae cursus completus, séries graeco-latina (P.G.), Paris 1857-1866.
Il existe 161 volumes, des origines au Concile de Florence (1439). Le 162e volume et les Indices ont brûlé dans l’incendie de 1868.

HIS 417 : Antiquité
Anicet N’TEBA

Description
La période antique va de la de la naissance du Christ à la fin du VII e siècle. Le cours sera divisé en trois parties. La première partie étudiera le début de l’évangélisation des juifs palestiniens : l’attention se portera sur la communauté chrétienne de Jérusalem et ses ruptures avec le judaïsme. La deuxième partie traitera du rapport entre l’Eglise naissante et l’empire romain. Elle analysera les causes et le fondement juridique des persécutions des chrétiens dans l’empire romain. A troisième partie abordera l’Eglise dans l’empire romain. Les édits des empereurs Galère et Constantin mettront fin aux persécutions et accorderont la liberté aux chrétiens. Il s’agira aussi de passer en revue les différents schismes, conciles, controverses théologiques et christologiques du V et VIIe siècles.

Objectif
Ce cours a pour but d’introduire les étudiants à une connaissance générale de l’antiquité chrétienne et de faire découvrir l’intérêt de cette période pendant laquelle l’Eglise a vécu principalement dans le cadre de la culture gréco-romaine.

Modalité d’évaluation
Le travail écrit sur 10 points
L’examen oral sur 10 points
Le travail de recherche se fait selon le choix de l’étudiant. Il ne concerne pas tous les étudiants qui suivent le cours.

Bibliographie sélective
ALLARD, Paul, Histoire des Persécutions, Paris, 1903, Vols 1-3.
ALLARD, Paul, Le Christianisme et l'Empire Romain, 2 Vols., Gabalda, Ed. Paris, 1925.
BALLY, Jean, A., Au 1er siècle de notre ère, Bruxelles, 1963.
BARDY, G. L'Eglise à la fin du premier siècle, Blood et Gay, 1932.
CHELINI, J. et B., Histoire de l'Eglise. Nos racines pour comprendre notre présent, Paris, Centurion, 1992.
----------------, Histoire de l'Eglise, Centurion, 1993.
----------------, L'Eglise dans la vie des hommes: des origines au quinzième siècle, Droguet-Ardant, 1982.
COMBY, Jean, Pour lire l'histoire de l'Eglise, Des origines aux XVe siècles, t. 1 & 2, Paris, Cerf, 1984.
-----------, 2000 ans d'évangélisation, DDB, 1992.
CRISTIANI, Monseigneur, Brève histoire des hérésies, Paris, Fayard, 1957.
DELUNEAU, Jean, Collection, Nouvelle Clio, Vol. 7,9,11,30.
HANOZIN, Pierre, La Geste des Martyrs, Paris, DDB, 1935.
MARROU, Henri-Irénée, L'Eglise de l'Antiquité tardive : 303-604, Paris, Seuil, 1985.
MAYEUR, J.M., éd., Histoire du christianisme, Vols 1-12.
ROGIER, L.J. Nouvelle histoire de l’Eglise, T 1-5, Paris, Edition du Seuil.
ROPS, Daniel, L'Eglise des Apôtres et des Martyrs, Arthème Paris, Fayard, 1948.
-----------------, La vie quotidienne en Palestine au temps de Jésus, Hachette, 1961.

UE 6 : Sessions interdisciplinaires
SES 418 : Introduction aux études théologiques à l’ITCJ


La Direction des Etudes

Description
Chaque structure académique est caractérisée par une vision et une mission spécifique qui détermine l’esprit de la vie en son sein. Cette première session interdisciplinaire est consacrée à une semaine d’initiation à la vie et aux études à l’ITCJ.

Objectifs
Cette semaine d’initiation vise principalement à :

  • Décrire la vision, la mission et l’esprit de la formation théologique à l’ITCJ ;
  • Présenter les différents documents académiques aux nouveaux étudiant(e)s;
  • D’évaluer et renforcer leur maîtrise des fondamentaux de la doctrine chrétienne et de l’écriture sainte ;
  • Définir chaque domaine théologique dans sa spécificité et sa relation aux autres domaines ;
  • Exposer les différentes méthodes de travail dans chacun des domaines majeures de la théologie.


UE 6 : Sessions interdisciplinaires
SES 419 : L’islam


Lucas SANOU

Description 
Le cours, à répartir sur 20 heures, donne une initiation de base aux réalités musulmanes. Pour ce faire, bien entendu, on ne peut pas ne pas commencer par un historique décrivant la vie du fondateur de l'islam dans le contexte historique de l'Arabie et le contexte du monde chrétien de l'époque, pour en arriver aux débuts mêmes de l'islam, avec le Coran, la Tradition musulmane, ce qui fait la foi musulmane dans sa doctrine, sa morale, ses pratiques, et les premières communautés musulmanes.
Pour introduire dans les textes les mots arabes permettant de comprendre, ici et là, tels et tels concepts, réalités, le cours donne des éléments d'écriture arabe, qui seront bien utiles pour les futures lectures et les découvertes.

Objectifs
Deux objectifs sous-tendent le cours. Il s'agit, d'une part, de donner une information de base et une présentation globale, de manière à comprendre les fondements religieux des musulmans.
Il s'agit, d'autre part, de susciter une réflexion chrétienne sur les réalités musulmanes, en aidant à prendre conscience des difficultés qui peuvent surgir dans les relations islamo-chrétiennes, et sur la manière de les dépasser, et en amenant à apprécier l'importance des efforts de l'Eglise dans la promotion du dialogue entre chrétiens et musulmans.
ORGANISATION DU COURS : 0- Eléments d'écriture arabe I- Histoire des origines de l'islam II- Visages de l'islam - Description du monde musulman actuel III- Le christianisme vu par l'islam - L'islam du point de vue chrétien IV- Convergences - Divergences – Perspectives

Bibliographie sélective
GARDET, Louis, Connaître l'islam. Coll."Je sais - Je crois", Fayard, 1958. 
LUDWIG, Quentin n, Comprendre l'islam. Mots-clés, Paris, Editions Eyrolles, 2004. Dictionnaire du Coran. Sous la direction de Mohammad Ali Amir-Moezzi, Paris, Editions Robert Laffont, 2007 
Le Coran : Traductions. Régis BLACHERE (en français; Maisonneuve et Larose). Jacques BERQUE (en français ; Sindbad). J. DAWOOD (en anglais ; Penguin Classics). Denise MASSON (en français ; Editions Gallimard, Bibliothèque de la Pléiade)...

Unités d’enseignement

Codes

Eléments Constitutifs d’Unité

Prof.

Crédits

UE1 : Sciences bibliques

BIB 420

Introduction à l’Ancien Testament : Pentateuque

Loba

5

 

BIB 421

Hébreu 1

Béré

2

UE2 : Théologie dogmatique et systématique

SYS 422

Christologie

Elenga

5

UE3 : Théologie morale

MOR 423

Morale du mariage et de la famille

 

4

UE4 : Théologie pratique et droit canonique

PRA 424

Maturité humaine et croissance vocationnelle

Compaoré

2

CAN 425

Droit canonique

Nkouaya

2

UE 5 : Histoire et liturgie

LIT 426

Histoire et principe de la liturgie

Ralainirina

2

UE 6 : Cours transversaux

SES 427

L’ingénierie de la vie humaine

Koua

2

xxx 4xx

Séminaire

 

4

xxx 4xx

Recherche

 

2

Total Semestre II

30

 

Présentation des cours

UE 1 : Sciences bibliques 
BIB 420 : Introduction à l’Ancien Testament : Pentateuque


Thomas LOBA

Description
Ce cours est une étude du Pentateuque, comme d’un tout organique : son milieu de naissance, l’histoire générale du peuple d’Israël qui l’a généré, son contenu. Les différentes méthodes d’étude biblique, de même que les différentes étapes du travail de rédaction qui ont donné sa forme définitive au Pentateuque seront aussi étudiées. 
Cette étude sera aussi et surtout celle du message que le Pentateuque laisse aux générations d’israélites, et dont l’Église tire profit comme Parole révélée de Dieu.

Objectif
L’objectif du cours est de favoriser une bonne connaissance de ce qui constitue le cœur de l’AT et une clé de lecture indispensable pour la connaissance du NT et du message biblique dans son ensemble. A terme, les étudiants devront être capables de maitriser l’arrière-fond vétérotestamentaire des grands thèmes de la révélation chrétienne qui trouvent dans le Pentateuque leur première ébauche. 

Modalité d’évaluation

  • Évaluation sur la lecture et la connaissance des textes du Pentateuque (25%).
  • Notes de lecture et/ou recherche individuelle ou en groupe (25%).
  • Examen écrit (50%)

Référentiels

Bibliographie de base

  • Bible (TOB ou BJ)
  • Jean Louis Ska, Introduction à la lecture du Pentateuque (2000)
  • COMMISSION BIBLIQUE PONTIFICALE, L’interprétation de la Bible dans l’Église, (1994)

BIB 421 : Hébreu 1
Paul BERE

Description
Ce cours d’initiation à l’hébreu met en place l’étude de la morphologie, de la grammaire et du vocabulaire de base dont a besoin l’étudiant désireux de lire quelques textes de prose dans la Bible hébraïque.

Objectif
Le cours voudrait rendre les étudiants capables de :

  • Déchiffrer les mots en hébreu ;
  • Expliquer les formes grammaticales de base ;
  • Lire à haute voix quelques phrases simples et les comprendre.



Modalité d’évaluation
L’évaluation du parcours se fera formellement en deux étapes :

  • Les interrogations de séance ;
  • L’examen final.



Référentiels

Bibliographie de base

  1.  Weingreen, J., Hébreu biblique : méthode élémentaire (Paris : Beauchesne 1984-2004).
  2. Lambdin,T., Introduction à l’hébreu biblique (trad. Anglais ; Lyon : Profac 2008).
  3. CD Hebrew Tutor (Laboratoire de langues)
  4. La Bible hébraïque lue par le Père Abraham (Laboratoire de langues).



UE2 : Théologie dogmatique et systématique
SYS 422 : Christologie


Yvon Christian ELENGA

Description
Le propos d’un cours de christologie est de tenter une analyse des réponses que la tradition théologique et la théologie contemporaine ont données à la question fondamentale : « Et pour vous, qui suis-je ? » (Mc 8, 29). Question essentielle dans l’élaboration de toute christologie qui veut tout à la fois tracer une fidélité entre ce que nous révèlent le NT et la formulation renouvelée de la figure du Christ. Question incontournable qui attend notre réponse dans la réflexion sur l’identité de Jésus comme Christ de Dieu, comme Fils de Dieu. En considérant le caractère central de la christologie dans la théologie chrétienne, ce cours s’articulera autour de la portée effective de la question suivante : « Et vous, qui dites-vous que je suis ? » (Marc 8, 29). Un tel préalable permet de situer le développement de la christologie et d’indiquer l’historicité de ses propositions.

Objectif
La pratique de la foi au cœur de l’expérience chrétienne fait de la figure de Jésus de Nazareth l’objet même de la christologie. Figure principale mais aussi révélatrice du mystère de Dieu. Le cours présentera cette figure en essayant de joindre le Jésus de l’histoire et le Jésus historique. Une telle trajectoire a l’avantage d’insister sur la variété des perspectives qui ont cours aujourd’hui et la nécessité de restituer toute énonciation christologique.
Après avoir indiqué le cadre de naissance et de développement de la christologie, il conviendra de montrer les différentes articulations de tout discours sur le Christ et les lieux de sa complexité aujourd’hui. Pour cela, la compréhension des premières définitions christologiques servira à mieux suivre la trajectoire qui part des Pères et aboutit à la théologie contemporaine. Ce parcours des siècles est un chemin d’introduction qui éclaire la recherche de nos jours.

Modalité dévaluation
L’évaluation finale consistera en un examen oral. Comme l’indique la dynamique de présentation d’ensemble, ce cours est une initiation dont la grande partie repose sur les lectures complémentaires. En prenant le soin d’indiquer une bibliographie d’accompagnement, l’enseignant attend des étudiants la culture de la curiosité et l’opportunité de leur « souci de soi » théologique.

Référentiels

Bibliographie sélective
J.-M. AVELINE, L’enjeu christologique en théologie des religions. Le débat Tillich
-Troeltsch, Paris, Cerf, 2003.
R. E. BROWN, Jésus dans les quatre évangiles. Introduction à la christologie du Nouveau
Testament, Paris, Cerf, 1996.
Ch. DUQUOC, Christologie. Essai dogmatique, 1. L’homme Jésus 2. Le Messie, Paris, Cerf,
_____, L’unique Christ. La symphonie différée, Paris, Cerf, 2002. Fr.-X. 
DURRWELL, Jésus, Fils de Dieu dans l’Esprit Saint, coll. « Jésus et Jésus-Christ », Paris, Desclée, 1997. 
F. EBOUSSI BOULAGA, Christianisme sans fétiche. Révélation et domination, Paris, Présence africaine,1981. 
M. FEDOU, La voie du Christ. Genèses de la christologie dans le contexte de l’Antiquité du IIe au début du
IVe siècle, Paris, Cerf, 2006.
A. GRILMEIHER, Le Christ dans la tradition chrétienne, Paris, Cerf, 1973-2003. 
F. KABASELE et alii, Chemins de christologie africaine, Paris, Desclée, coll. « Jésus et Jésus-Christ »,
1986. 
E. KAOBO SUMAÏDI, Christologie africaine (1956-2000). Histoire et enjeux, Paris, L’Harmattan, 2008. 
A. MARCHADOUR, Les personnages dans l’évangile de Jean. Miroir pour une christologie narrative, Paris,
Cerf, 2004. 
J. P. MEIER, Un certain Juif : JESUS. Les données de l’histoire. 1. Les sources, les origines, les dates ; 2. La parole et les gestes ; 3. Attachements, affrontements, ruptures, Paris, Cerf, coll. « Lectio divina », 2007. 
J. MOINGT, L’homme qui venait de Dieu, Paris, Cerf, 1994.
________, Dieu qui vient à l’homme. De l’apparition à la naissance, 1 et 2, Paris, Cerf, 2005 et 2008.
NTIMA KANZA, « Non. Je ne mourrai pas, je vivrai ». Méditation sur le cheminement christologique en Afrique, s. l., Editions Loyola, 1996. 
C. NYAMITI, Christ as our Ancestor. Christology from an African Perspective, Gweru-Harare, Mambo Press, 1984. 
W. PANNENBERG, Esquisse d’une christologie, Paris, Cerf, 1999. 
J. RATZINGER (BENOÎT XVI), Jésus de Nazareth. 1. Du baptême dans le Jourdain à la
Transfiguration, 2. De l’entrée à Jérusalem à la Résurrection, Paris, Flammarion, 2007 et 2011. 
F. RUELLO, La christologie de Thomas d’Aquin, Paris, Beauchesne, 1987. 
E. SCHILLEBEECKX, Le Christ, sacrement de la rencontre de Dieu, Paris, Cerf, 1970. 
B. SESBOüÉ, « Le procès contemporain de Chalcédoine. Bilan et perspectives »,
Recherches de science religieuse, 65, 1977, 45-80.
_____, Pédagogie du Christ. Eléments de christologie fondamentale, Paris, Cerf, 1994.
_____ et J. WOLINSKI, Histoire des dogmes, t. I : Le Dieu du salut, Paris, Desclée, 1994.
_____, Jésus-Christ l’unique médiateur. Essai sur la rédemption et le salut, t. 1 : Problématique et relecture doctrinale, Paris, Desclée, coll. Jésus et Jésus-Christ, 2003. [232 JES 33 Ses]
J.-L. SOULETIE, Les grands chantiers de la christologie, Paris, Desclée, coll. Jésus et Jésus-Christ, 2005.
X. TILLETTE, Le Christ de la philosophie, Paris, Cerf, 1990. 
_____, Le Christ des philosophes, Namur, Culture et Vérité, 1993. 
_____, Jésus romantique, coll. Jésus et Jésus-Christ, Paris, Desclée, 2002. 

UE3 Théologie morale
MOR 423 : Morale du mariage et de la famille


Emmanuel MBOUA

Description

Objectif

Modalité d’évaluation

Référentiels

Bibliographie de base très sélective

UE4 : Théologie pratique et Droit Canonique
PRA 424 : Maturité humaine et croissance vocationnelle


Joseph COMPAORE

Description
Quatre interrogations majeures sont à la base de ce cours.
La maturité psychologique et vocationnelle
La motivation et l’authenticité vocationnelle
La croissance et la persévérance vocationnelle
L’efficacité apostolique
La maturité ou l’immaturité psychologique n’est pas synonyme d’authenticité ou d’inauthenticité vocationnelle. La maturité humaine est la condition d’une coopération saine et fructueuse entre la grâce et la nature, gage de croissance et de persévérance vocationnelle mais aussi d’efficacité apostolique.

Objectif
Aider l’étudiant à
Distinguer et intégrer les aspects psychologiques et spirituels de la vocation
Repérer les critères de maturité et d’immaturité psychologique, spirituelle et vocationnelle
Evaluer sa propre maturité et immaturité psychologique, spirituelle et vocationnelle
Soutenir sa propre croissance humaine et spirituelle

Modalité d’évaluation
Examen écrit
Devoir
Travail de recherche.

Référentiels

  1. Maturité humaine. Maturité spirituelle et motivation vocationnelle.
  2. Psychologie et vocation.

Prémisses théologiques et psychologiques.
Anthropologie de la vocation chrétienne.

  1. Maturité psychologique et vocationnelle.

Les valeurs proclamées et vécues.
L’épreuve de la réalité. Intégrité du Moi. La manière d'affronter les problèmes. Le fonctionnement physique. Le rapport au monde extérieur.
Flexibilité et spontanéité.
Conflits et fonctions autonomes du moi. Intelligence et jugement
L’intimité et la qualité de la relation aux autres.
L'affectivité et la volonté.

Bibliographie de base
COMPAORE Joseph SJ, Vocation et maturité affective, Editions Paam Yôodo, Ouagadougou 2011
RULLA L.M. SJ Anthropologie de la Vocation Chrétienne. Volume 1, Bases interdisciplinaires. Traduit de l’américain par Gérard Dionne, C.S.C. Editions Carte Blanche, Outremont (Québec), 2002.
RULLA L.M. SJ, IMODA F. SJ, RIDICK J. SSC, Structure psychologique et vocation. Motivation d'entrée et de sortie. Presses de l’Université Grégorienne, Rome, & Commission internationale de psychologie religieuse scientifique, Luxembourg-Bruxelles, 1978, réimpression 1993, et Villa Books, Dublin 1979.
CONGREGATION POUR L’EDUCATION CHRETIENNE: Orientations sur l’éducation au célibat sacerdotal. Typis polygotis Vaticanis, Rome, 1974.

CAN 425 : Droit canonique
Valère NKOUAYA

Description

Objectif

Modalité d’évaluation

Référentiels

Bibliographie de base très sélective

UE5 : Histoire et Liturgie
LIT 426 : Histoire de la liturgie


Aurélien RALAINIRINA

Description

  1. En guise d’introduction, le Cours expose la méthodologie liturgique appelée « méthodologie évolutive » composée des parties diachronique, synchronique et évolutive. Cette méthode guidera les travaux de recherche qui serviront pour l’évaluation du Cours de Liturgie Fondamentale.
  2. Le Cours se propose ensuite de retracer les différentes conceptions de la liturgie, depuis le concept originel du grec ancien jusqu’à la définition du Concile Vatican II et des documents ultérieurs du magistère de l’Eglise, en mettant en relief les implications théologiques du terme, sa particularité dans le renouveau et la restauration de la liturgie, dans les principes directeurs et les prises de position du Concile Vatican II.
  3. L’histoire du mouvement liturgique, après avoir retracé l’évolution de la célébration de l’Eglise, mettra en relief les apports du Synode de Pistoie comme préparation lointaine du Concile Vatican II, les contributions de réformateurs tels que l’Abbé Prospère Guéranger pour ramener la célébration à son unité ecclésiale fondamentale, le rôle des monastères bénédictins dans l’expansion du renouveau liturgique, les visions théologiques et ecclésiologiques d’un Dom Lambert Beauduin, l’intuition christologique d’un Dom Odon Casel, la dimension pastorale de la liturgie comme l’a mise en relief le Congrès International d’Assise, tous éléments qui vont préparer et enrichir énormément l’enseignement du Concile Vatican II.
  4. La théologie liturgique mettra en relief l’apport théologique, christologique et ecclésiologique des différentes définitions de la liturgie. Elle approfondira le concept de liturgie des documents sur la réforme liturgique, notamment l’encyclique Mediator Dei et la Constitution Sacrosanctum Concilium, et son impact sur la conception conciliaire du sacerdoce baptismal et du mystère pascal.
  5. La réforme liturgique étudiera le document Sacrosanctum concilium, le nouvel esprit liturgique qu’il véhicule, son application actuelle dans la réorganisation de la vie liturgique de l’Eglise.
  6. L’inculturation liturgique se situera comme l’implication logique du renouveau liturgique du Concile dans son principe fondamental de participation active, pleine, consciente, et fructueuse de tout le peuple de Dieu. Après la définition, seront abordés les thèmes suivants : composantes culturelles, dynamique de l’inculturation, sa théologie, ses principes, ses méthodes, ses exigences et conditions préalables, les normes pratiques et procédures de mise en œuvre.

Sera abordée aussi la grande question de l’Année liturgique, des différents temps qui la composent, des normes liturgiques qui la gouvernent, de l’organisation des lectures liturgiques, de la préséance des célébrations selon le calendrier liturgique universel.

Objectif

  1. S’approprier l’esprit « liturgique » du Concile Vatican II ;
  2. Tracer l’évolution du concept de « liturgie » et les différentes étapes du mouvement liturgique qui tendent à ramener la liturgie à sa vraie nature, telle que l’entend la théologie liturgique du Concile Vatican II
  3. Saisir l’esprit de la réforme liturgique tel qu’il est exposé dans les documents liturgiques du Concile Vatican II
  4. Se familiariser avec la méthodologie de recherche liturgique
  5. Considérer l’effort d’inculturation liturgique demandée par la réforme liturgique du Concile Vatican II et qui est la condition d’implantation de l’évangile dans une culture donnée.

Modalité d’évaluation
L’évaluation du Cours sera constituée par les notes des recherches des étudiants (notée /15), en application de la méthodologie évolutive, et selon les normes d’un travail scientifique ; elles seront remises un mois avant la fin du Cours (date à préciser)., et par les notes des réflexions écrites (notées /5) sur les questions posées en classe par les étudiants ou le professeur, et enfin par les résumés de lectures (notés sur 5) de la bibliographie exigée ou recommandée.

Référentiels

Bibliographie de base très sélective
Bibliographie principale
Actes et Décrets du Concile Diocésain de Pistoie de l’An MDCCLXXXVI. Traduit de l’italien, Bracali, Pistoie 1788.
BEAUDUIN Lambert, La Piété Liturgique. Montréal-Paris-Bruxelles-Sao Paulo-South-Bend 1947.
BERGAMINI Augusto, “Année Liturgique”, in Domenico SARTORE - Achille M. TRIACCA (éds.), Dictionnaire Encyclopédique De La Liturgie, Vol 1, BREPOLS Belgique 1992, 51-56
BUGNINI Annibale, La Riforma Liturgica (1948-1975). Nuova Edizione Riveduta e Arricchita Di Note E Di Supplementi... C.L.V. Edizioni Liturgiche, [Bibliotheca Ephemerides Liturgicae. Subsidia 30], Roma 1997.
CASEL Odon, Le mystère du culte dans le christianisme, Traduit par J. HILD et A. LIEFOOGHE, Les Éditions du Cerf, Paris 1983
CHUPUNGCO Anscar, « Liturgia e Inculturazione”, in Anscar Chupungco éd., Scientia Liturgica. Manuale di Liturgia, vol. 2, Liturgia Fondamentale. Edizioni Piemme 1998, 345-386. Trad. fr. Aurélien Paul SJ. Ad usum privatum.
CONCILE VATICAN II, Sacrosanctum concilium, 1963.
DE ZAN Renato, « Ermeneutica », in CHUPUNGCO Anscar (dir.), Scientia liturgica. Manuale di liturgia. Vol 1 Introduzione alla liturgia. Piemme, 2a edizione 1999, 356-409. Trad de l’italien par Aurelien Paul sj. Ad usum privatum.
ÉVENOU, Jean, « Rite zaïrois de la Messe », in SARTORE Domenico - TRIACCA Achille M., Dictionnaire Encyclopédique de la Liturgie. Vol 2, (Adapt. Fr. Henri DELHOUGNE) Brepols Belgique 2002, 499-503.
GUERANGER Prosper, Institutions liturgiques. Société Générale De Librairie Catholique, 2nde édition, tome I-II Paris-Bruxelles 1878 ; tome III Paris-Bruxelles 1883 ; tome IV Bruxelles-Genève 1885.
GUERANGER Prosper, L’Année liturgique. Librairie Religieuse H Oudin, 14ème édition, Paris 1900.
JEAN-PAUL II, Ecclesia in Africa, 1995;
LA MAISON-DIEU 77, COMMENTAIRE COMPLET de la Constitution conciliaire SUR LA LITURGIE.
LA MAISON DIEU 268, Retour sur la reforme liturgique de Vatican II.
MARSILI Salvatore, « Liturgie », in Sartore D. - Triacca A. M. (éds), Dictionnaire Encyclopédique de la Liturgie, Brepols Publishers, Turnhout Belgium 1992, vol I, pp. 629-640.
MARSILI Salvatore, « Liturgia », in Neunheuser B. – Marsili S. – Augé M. – Civil R. (éds.), Anàmnesis 1. La Liturgia momento nella storia della salvezza. Coll. Anàmnesis. Introduzione storico-teologica alla liturgia. Marietti, 3° ristampa, Genova 1992, 33-45, trad. de l’italien par Aurélien Paul sj. Ad usum privatum.
MARSILI Salvatore, « Théologie liturgique », in Sartore D. - Triacca A. M. (éds), Dictionnaire Encyclopédique de la Liturgie, Vol II. Brepols, Turnhout, Belgium 2002, 443-454.
MARTIMORT A.-G., L‘Église en Prière. Introduction à la Liturgie. Vol 4. La liturgie et le temps. Edition nouvelle. Desclée, Paris 1983.
NEUNHEUSER Burkhard, “Il movimento liturgico : panorama storico e lineamenti teologici”, in Neunheuser B. – Marsili S. – Augé M. – Civil R. (éds.), Anàmnesis 1. La Liturgia momento nella storia della salvezza, Coll. Anàmnesis. Introduzione storico-teologica alla liturgia. Marietti, 3° ristampa, Genova 1992, 11-30. Trad. de l’italien par Aurélien Paul sj. Ad usum privatum.
NEUNHEUSER Burkhard, « Mouvement liturgique », in Sartore D. - Triacca A. M. (éds), Dictionnaire Encyclopédique de la Liturgie, Brepols Publishers, Turnhout Belgium 2002, vol II, pp. 45-55.
PASQUALETTI Gottardo, « Réforme liturgique », in Dictionnaire Encyclopédique de la Liturgie. Vol II. Brepols, Turnhout, Belgium 2002, 284-297
PIE XII, Mediator Dei, 1947.
SACREE CONGREGATION POUR LE CULTE DIVIN ET LA DISCIPLINE DES SACREMENTS, La liturgie romaine et l'inculturation. IVe Instruction de la Congrégation pour le Culte divin et la Discipline des sacrements pour une juste application de la Constitution conciliaire sur la liturgie (n. 37-40) 1995.
Indépendamment des éditions (chercher aussi en internet):
Ordinaire de la messe
Présentation Générale De La Liturgie Des Heures
Présentation Générale Des Messes De La Bienheureuse Vierge Marie
Présentation Générale Du Lectionnaire Romain
Présentation Générale Du Livre Des Bénédictions
Présentation Générale Du Missel Romain 2002.

UE 6 : Sessions interdisciplinaires
SES 427 L’ingénierie de la vie humaine


Médard KOUA

Description
Cette session d’initiation à la bioéthique définit le champ, concepts, principes de la bioéthique contemporaine. Elle présente les problèmes et thèmes classiques de ce champ de réflexion (avortement, euthanasie, etc.), les débats suscités par les innovations médicales récentes (diagnostics génétiques, techniques procréatives, greffes, etc.) ainsi que les logiques anthropologiques sous-jacentes. La pensée théologique développée dans le champ bioéthique à la lumière des encycliques et autres documents du magistère de l’Eglise catholique. Les méthodes d’analyse éthique des enjeux ou es dilemmes soulevés par les sciences et technologies biomédicales.

Objectif

A l’issue de ce cours, l’étudiant(e) devra être capable de :

  • Intégrer les notions de base et comprendre les enjeux de la réflexion bioéthique contemporaine.
  • Réaliser une étude critique et comparée des grands modèles, principes et théories bioéthiques ainsi que de leurs présupposés anthropologiques.
  • Se familiariser avec la pensée théologique appliquée au champ de la bioéthique à partir du magistère de l’Eglise.
  • Développer des capacités d’analyse de situations éthiques à partir des données anthropologiques et théologiques.

Modalité d’évaluation
La validation du cours comportera : 

  • La présence et la participation au cours (20%).
  • Des travaux individuels à partir d’étude de cas en éthique (20%).
  • La composition écrite sur table sur un sujet de bioéthique (60%).

Référentiels
Bioéthique ; principes éthiques ; analyse de cas ; Pensée théologique ; Paradigmes anthropologiques.

Bibliographie de base très sélective

  • Durand Guy, Introduction générale à la bioéthique : histoire, concepts et outils, Montréal, Fides, 2005, 565 p.
  • Elio Sgreccio, Manuel de Bioéthique. Les fondements et l’éthique biomédicale. Edifa, 868 p.
  • Emmanuel Hirsch (Sous la direction), Ethique, médecine et société : Comprendre, réfléchir, décider. Vuibert, 2007, 892p.
  • Didier Sicard, L’éthique médicale et la bioéthique, « Que sais-je ? », 128 p.
  • Michel Fromaget, Dix essais sur la conception anthropologique « corps, âme, esprit », Harmattan, 2000, 240p.

 

Unités d'enseignement

Codes

Eléments Constitutifs d'Unité

Prof.

Crédits

UE1 : Sciences bibliques

BIB 430

Littérature paulinienne : lecture africaine de la déconstruction et da la reconstruction

Okambawa

5

UE2 : Théologie dogmatique et systématique

SYS 431

Ecclésiologie et mariologie

Elenga

6

SYS 432

Théologie des sacrements et des sacramentaux

Amiezi

5

UE3 : Théologie morale

MOR 433

Morale sexuelle chrétienne africaine

Mboua

2

UE4 : Théologie pratique et droit canonique

PRA 434

Théologie de la spiritualité ignacienne

Compaoré

2

UE5 : Histoire et liturgie

HIS 435

Moyen âge

N'Teba

2

HIS 436

Histoire moderne et contemporaine

Mandah

2

UE 6 : Cours transversaux

SES 437

Session : l'Islam

Sanou

2

xxx 4xx

Séminaire

 

4

Total Semestre III

30

 

Présentation des cours


UE1 Sciences bibliques

BIB 430 : La littérature Paulinienne : lecture africaine de la déconstruction et de la reconstruction


Wilfrid OKAMBAWA

Description
Ce cours vise à introduire les étudiants au corpus paulinien en montrant que les deux piliers de la théologie paulinienne sont la déconstruction de son univers juif et païen et la reconstruction d’un nouvel horizon théologique à partir du Christ mort et ressuscité dans une perspective anthropothéocosmique. Enfin, nous examinerons comment appliquer les enseignements de l’apôtre des gentils à la situation d’une Afrique au prise avec les problèmes de l’identité, du genre, du particularisme et de l’universalisme, de l’idolâtrie et de la vérité.


UE2 Théologie Dogmatique et Systématique

SYS 431 : Ecclésiologie et mariologie


Yvon Christian ELENGA

Description
L’ecclésiologie a déjà une histoire qui montre bien que la dynamique interne de l’Église offre des paradigmes d’analyse et d’interprétation à travers des traités et des sommes systématiques. En partant de quelques considérations méthodologiques, le cours propose un parcours à travers les développements de la discipline. Après avoir insisté sur l’apport de Vatican II et de quelques théologiens contemporains, il conviendra de souligner les développements qu’ils ont provoqués à travers des modèles ecclésiologiques et des pratiques de foi en particulier le culte rendu à la vierge Marie.

Objectifs

  1. Proposer des éléments de compréhension en tant que réalité humaine, sociale, historique ;
  2. Montrer sa dimension théologique qui s’enracine dans une relation dynamique avec Dieu ;
  3. Aider à articuler le discours de/sur l’Eglise avec la pratique de la foi à travers les sacrements.



Modalité d’évaluation
L’évaluation aura lieu sur deux formes : un travail écrit à rendre au cours du semestre et un examen oral pendant la période des examens.

Bibliographie de base
BATIFFOL, P, L’Eglise naissante et le catholicisme. Histoire des doctrines ecclésiologiques, Paris, Cerf, 1971.
BOUYER, L., L’Eglise de Dieu, Corps du Christ et Temple de l’Esprit, Paris, Cerf, 1970.
CONGAR, Y., Sainte église : Etudes et approches ecclésiologiques, Paris, Cerf, coll. Unam Sanctam, 1963.
------------, Ministères et communion ecclésiale, Paris, Cerf, 1971.
-------------, Le concile de Vatican II. Son Eglise : Peuple de Dieu et Corps du Christ, Paris, Beauchesne, 1984.
ELA, J.-M., Le cri de l’homme africain. Questions aux chrétiens et aux Eglises d’Afrique, Paris, L’Harmattan, 1980.
HEBGA, M. P., Emancipation d’Eglises sous tutelle. Essai sur l’Eglise post-missionnaire, Paris, Présence africaine, 1976.
KALAMBA, Nsapo S., Les ecclésiologies d’épiscopats africains sub-sahariens. Essai d’analyse de contenu, Bruxelles, Editions Société Ouverte, 2000.
LUBAC, H. de, Corpus Mysticum. L’Eucharistie et l’Eglise au Moyen Age, Paris, Aubier,1944.
-------------, Les Eglises particulières dans l’Eglise universelle, Paris, Aubier, 1971.
RATZINGER, J., Le nouveau peuple de Dieu, Paris, Aubier, 1971.
RIGAL, J., Le mystère de l’Eglise. Fondements théologiques et perspectives pastorales, Paris, Cerf, 1992.
-------------, L’Eglise en chantier, Paris, Cerf, 1994.
-----------------, L’Eglise, Paris, Desclée de Brouwer, 2000.
--------------, L’Ecclésiologie de communion. Son évolution historique et ses fondements, Paris, Cerf, 1997. 
TILLARD, J.-M. R., « Eglise et salut. Sur la sacramentalité de l’Eglise », Nouvelle Revue Théologique 106/5, 1984, 658-685.
----------------, Eglise d’Eglises. L’ecclésiologie de communion, Paris, Cerf, 1987.
-----------------, Chair de l’Eglise, chair du Christ. Aux sources de l’ecclésiologie de communion, Paris, Cerf, 1992.
-------------------, L’Eglise locale. Ecclésiologie de communion et catholicité, Paris, Cerf, 1995.
UZUKWU, E., A Listening Church. Autonomy and Communion in African Churches, Maryknoll, Orbis Books, 1997.

SYS 432 : Théologie des sacrements et des sacramentaux
Alain Clément AMIEZI

Description
La théologie des sacrements se présente, de nos jours, comme une discipline dont l’actualité est patente dans le contexte ecclésial qui est le nôtre. Cela apparaît au regard des fonctions à la fois ontologique, existentielle, praxéologique et eschatologique qu’on reconnaît à ces signes efficaces de la grâce, institués par le Christ et confiées à l'Eglise, à travers lesquelles la vie divine est dispensée aux hommes. En dépit de cette importance reconnue aux sacrements, un besoin d’élucidation et de précision s’avère aujourd’hui utile en Afrique, au regard de la floraison des sacramentaux, et surtout de l’intérêt qu’ils suscitent dans le peuple de Dieu au détriment même des sacrements. Cela est d’autant plus justifié que l'envergure que l'usage des sacramentaux prend de nos jours donne matière à réflexion ; de fait, on constate de multiples déviations et même des profanations qui se traduisent par la concentration des fidèles sur la puissance des choses et des rites pour résoudre des problèmes purement existentiels. En conséquence, la foi est réduite à l'usage de ces signes sacrés comme de talismans magiques dont on attend la réalisation des désirs, eu égard à la dure réalité de la vie. Ainsi, l'usage des sacramentaux qui devrait être lié à la foi en Jésus-Christ et à la force d'intercession de l'Église, devient une recherche désespérée de signes, de rites et d’objets porte-chance. C'est toute cette réalité à la fois christologique, ecclésiologique et même pastoral que ce cours se propose d’affronter pour repréciser les données fondamentales de la théologie sacramentaire, souligner la spécificité des sacramentaux, et enfin, dans le prisme d’une évangélisation prophétique, susciter une réflexion théologico-pastorale en vue d’un christianisme adulte dans notre contexte ecclésial africain.

Objectif

  • Comprendre le rôle fondamental des sacrements dans toute l’économie salvifique ;
  • Souligner la dimension christologique et ecclésiologique que renferme la réalité sacramentelle en général ;
  • Faire une étude des sacramentaux en portant notre regard sur la question de leur institution et de leur grâce propre ;
  • Mettre en évidence la différence fondamentale entre sacrement et sacramentaux ;
  • Tirer des conséquences théologico-pastorales critiques dans l’optique de la nouvelle évangélisation.

Modalité d’évaluation
L’évaluation sera écrite et consistera en un travail de dissertation sur un argument portant sur le matériel (cours) à la fin du semestre. Par ailleurs, la possibilité de demander à quelques étudiants un travail de recherche d’approfondissement d’une thématique spécifique en vue d’un exposé pour enrichir la réflexion reste ouverte.

Bibliographie
CHAUMET, Louis- Marie, Le corps, chemin de Dieu : Les sacrements, Paris, Bayard, 2010.
GANOCZY, A., La doctrine catholique des sacrements, Paris, Desclée, 1989.
RAHNER, Karl, Les sacrements de l’Eglise, Paris, Nouvelle cité, 1987.
PERRIN, Bertrand-Marie, L’institution des sacrements, Saint-Maur, Parole et silence, 2008.
REVEIL, Jean-Philippe, Traité des sacrements, t. I-1 et 2, Paris, Cerf, 2004. 

UE3 Théologie morale
MOR 434: Morale sexuelle chrétienne africaine



UE4 Théologie Pratique et Droit canonique
PRA 434 : Théologie de la spiritualité ignacienne 


Joseph COMPAORE

UE5 Histoire et Liturgie
HIS 435 : Moyen âge 


Anicet N’TEBA

Description
Le Moyen-âge est la période de l’histoire qui court de la chute de l’empire romain d’occident en 476 après Jésus-Christ à la chute de celui d’Orient en 1453 (ou à la découverte de l’Amérique en 1492). En Europe, cette période est, en son début, celle des invasions barbares et de la mise en place de leurs royaumes sur les dépouilles de l’empire. Comparée aux siècles florissants du règne de Rome, le Moyen-âge est globalement marqué par un recul de la civilisation. Quoiqu’il dure neuf siècles, il connaît une certaine unité interne qui se dessine à partir des traits communs qu’on discerne. Dans la vie de l4eglise, c’est la période où le christianisme se répand progressivement dans toute l’Europe, de l’Est à l’Ouest et du Nord au Sud. De la sorte, le continent entier présente une réelle unité religieuse. Dans cette ambiance, le siège apostolique apparaît comme celui de l’orthodoxie, la source de la vraie doctrine. La papauté monte, supplante les autres pouvoirs princiers et devient la référence en matière de foi et de discipline. Mais au fil du temps apparaissent des fissures et des ruptures. En parcourant ces neuf siècles, notre cours s’efforcera de mettre en lumière tous ces aspects. 

Objectif
Ce cours a pour but d’introduire les étudiants à une connaissance générale du Moyen-âge chrétien et de faire découvrir l’intérêt de cette période pendant laquelle l’Eglise a vécu principalement dans le cadre de la culture occidentale.

Modalité d’évaluation
Le travail écrit sur 10 points
L’examen oral sur 10 points
Le travail de recherche se fait selon le choix de l’étudiant. Il ne concerne pas tous les étudiants qui suivent le cours.

Bibliographie de base
FLICHE et MARTIN, Histoire d’Eglise depuis les origines jusqu’à nos jours, Paris, Bloud et Martin, vols. 1, 2 et 3.
DANIELS-Rops, Histoire de l’Eglise du Christ, Paris, Arthème Fayard, vols : 1, 2, 3 et 4.

HIS 436 : Histoire moderne et contemporaine
Ambroise MANDAH

La Période Moderne vient chronologiquement après le Moyen Age. Pour certains historiens, elle s’ouvre avec la chute de Constantinople en 1453, pour d’autres avec la découverte de l’Amérique en 1492 et court jusqu’aux dernières années du XVIIIème siècle. Quelle que soit la date retenue pour la césure, cette période se caractérise par l’apparition des nouvelles inventions qui ont permis entre autres, l’expansion européenne et donc aussi les missions dites modernes ainsi que par l’élargissement du fossé entre l’Eglise romaine et les nouvelles confessions chrétiennes issues de la Réforme. Notre parcours ne prendra pas en compte ces événements traditionnellement traités à part. Il s’intéressera aux autres aspects saillants de cette période en partant de l’étude des absolutismes d’Etat qui ont marqué la fin de l’Ancien Régime avant d’aborder l’Epoque Contemporaine avec la Révolution Française, le premier concile du Vatican et la gestion des problèmes sociaux occasionnés en Occident par l’industrialisation. Enfin, il traitera de l’engagement de l’Eglise dans les problèmes nouveaux du XXème siècle.

UE 6 : Sessions interdisciplinaires
SES 437 : L’islam


Lucas SANOU

Description
Le cours, à répartir sur 20 heures, donne une initiation de base aux réalités musulmanes. Pour ce faire, bien entendu, on ne peut pas ne pas commencer par un historique décrivant la vie du fondateur de l'islam dans le contexte historique de l'Arabie et le contexte du monde chrétien de l'époque, pour en arriver aux débuts mêmes de l'islam, avec le Coran, la Tradition musulmane, ce qui fait la foi musulmane dans sa doctrine, sa morale, ses pratiques, et les premières communautés musulmanes.
Pour introduire dans les textes les mots arabes permettant de comprendre, ici et là, tels et tels concepts, réalités, le cours donne des éléments d'écriture arabe, qui seront bien utiles pour les futures lectures et les découvertes.

Objectifs
Deux objectifs sous-tendent le cours. Il s'agit, d'une part, de donner une information de base et une présentation globale, de manière à comprendre les fondements religieux des musulmans.
Il s'agit, d'autre part, de susciter une réflexion chrétienne sur les réalités musulmanes, en aidant à prendre conscience des difficultés qui peuvent surgir dans les relations islamo-chrétiennes, et sur la manière de les dépasser, et en amenant à apprécier l'importance des efforts de l'Eglise dans la promotion du dialogue entre chrétiens et musulmans. 

Bibliographie sélective
GARDET, Louis, Connaître l'islam. Coll."Je sais - Je crois", Fayard, 1958. 
LUDWIG, Quentin n, Comprendre l'islam. Mots-clés, Paris, Editions Eyrolles, 2004. Dictionnaire du Coran. Sous la direction de Mohammad Ali Amir-Moezzi, Paris, Editions Robert Laffont, 2007 
Le Coran : Traductions. Régis BLACHERE (en français; Maisonneuve et Larose). Jacques BERQUE (en français ; Sindbad). J. DAWOOD (en anglais ; Penguin Classics). Denise MASSON (en français ; Editions Gallimard, Bibliothèque de la Pléiade)...

Unités d'enseignement

Codes

Eléments Constitutifs d'Unité

Prof.

Crédits

UE1 : Sciences bibliques

BIB 440

Littérature prophétique

Touré

6

UE2 : Théologie dogmatique et systématique

SYS 441

Trinité

Mianro

5

UE3 : Théologie morale

MOR 442

Ethique sociale

Ndomba

5

UE4 : Théologie pratique et droit canonique

PRA 443

Introduction à la théologie pratique

Djro Djro

2

UE5 : Histoire et liturgie

HIS 444

Reforme

Mandah

2

UE 6 : Cours transversaux

SES 427

Session : L'Ingénierie de la vie humaine

Koua

2

xxx 4xx

Séminaire

 

4

xxx 4xx

Recherche

 

4

Total Semestre IV

30



Présentation des cours

UE1 Sciences bibliques
BIB 440 : Littérature prophétique


Benoît TOURE

Description
Notre cours se limitera au prophétisme biblique, c’est-à-dire les prophètes d’Israël, dont nous connaissons les œuvres et les paroles à travers les écrits de l’Ancien Testament. Le cours comprend deux grandes sections. La première s’intéresse à l’ensemble qui part du livre de Josué au deuxième livre des Rois. Cet ensemble que les catholiques appellent « livres historiques », mais qui est connu, dans le canon juif, sous le nom de « Prophètes antérieurs » ou « premiers prophètes », relate la construction des relations particulières entre Israël et son Dieu, de l’entrée en terre promise à l’instauration de la monarchie en Israël. La seconde section étudiera les prophètes d’Israël dont l’activité s’étend du VIIIème au IIème siècle av. J.C. et que le canon juif désigne par l’appellation « prophètes postérieurs » ou « derniers prophètes ». 

Objectif
L’objectif du cours est d’aider l’étudiant à connaître ces différents prophètes, à savoir les situer dans leur contexte historique et à pouvoir dégager les grands traits du message de chacun d’eux, un message encore actuel.

Modalité d’évaluation

  • Examen écrit de préférence ; mais l’examen oral est possible, quand cela s’avère nécessaire.
  • Possibilité de travaux de recherche individuels ou en groupe.

Bibliographie
AMSLER, S., et ASSUMENDI, J. – AUNEAU, J. – MARTIN-ACHARD, R., Les prophètes et les livres prophétiques, A.T.4, Paris, Desclée, 1985.
ASURMENDI, J., Le Prophétisme, Paris, Nouvelle Cité, 1989.
BRIEND, J., CAZELLES, H., La Loi et les Prophètes, Introduction critique à l’AT, Paris, Téqui, 2000, p. 175- 405.
QUESNEL, M. – GRUSON, P., La Bible et sa culture. L'Ancien Testament, Paris, Desclée de Brouwer, 2000, pp.187-285.
Supplément au Dictionnaire de la Bible : art. “Prophètes”, “Prophétisme” (livre VIII, fasc. 44-47).

UE2 Théologie dogmatique et systématique
SYS 441 : Trinité


Rodrigue MIANRO

Description
La doctrine de la trinité est le centre gravitationnel de tout discours théologique qui se veut chrétien. Enracinée dans la révélation biblique, elle s’est aiguisée au cours de l’histoire de l’Eglise, notamment à travers des controverses théologiques souvent départagées par l’autorité des conciles œcuméniques et du magistère. La question fondamentale du cours consistera en ceci : Comment comprendre l’unité de ce Dieu trine, ce Dieu qui, après s’être communiqué à Israël, s’auto-révèle pleinement en Jésus-Christ et se fait présence et salut pour l’homme et pour le monde par l’Esprit saint ? Répondre à cette interrogation renvoie à parcourir minutieusement l’affinement conceptuel du monothéisme « atypique » chrétien depuis ses racines bibliques jusqu’aux approches contemporaines et à reprendre systématiquement les enjeux que cette doctrine représente pour la foi chrétienne en général et la « foi africaine » en particulier. 

Objectif
Le but reste celui de susciter chez les étudiants non seulement l’intérêt pour ce traité théologique à bien des égards onéreux, mais également d’y chercher et d’y trouver un questionnement et une réflexion personnels permettant de rendre compte de manière intelligible «de l’espérance qui est en nous» (1 P 3,15).

Modalité d’évaluation
L’évaluation du cours se fera par écrit (2-3h).

Bibliographie de base très sélective
BOFF, Léonardo, Trinité et société, Paris, Cerf, 1990.
EMERY, Gilles, La trinité. Introduction théologique à la doctrine catholique sur Dieu Trinité, Paris, Cerf, 2009.
RAHNER, Karl, Dieu Trinité. Fondement transcendant de l’histoire du salut, Paris, Cerf, 1971.
RATZINGER, Joseph, Le Dieu de Jésus-Christ. Méditations sur Dieu-Trinité, Paris, Fayard, 1977.

Le cours s’appuiera également de manière substantielle sur les deux œuvres ci-dessous. Elles sont rédigées en langue allemande. Il n’a pas été possible d’en trouver des traductions en langue française.
GRESHAKE, Gisbert, Der dreieine Gott. Eine trinitarische Theologie. Freiburg, 2001.
MÜLLER, Gerhard Ludwig: Katholische Dogmatik. Für Studium und Praxis der Theologie, Freiburg, Herder 2005, 416-476.

UE3 Théologie morale
MOR 442 : Ethique sociale


Mathieu NDOMBA

Description
Ce cours offre une grammaire de la vie en société dans une perspective chrétienne et africaine. A l’aide de l’étude des cas et des lectures (aussi bien des encycliques sociales, des textes synodaux et des lettres pastorales des évêques, que des réflexions des moralistes et éthiciens), ce cours examinera les aspects structurants de l’éthique sociale dans la perspective de l’enseignement social de l’Eglise Catholique (sa nature, sa spécificité, son anthropologie, ses sources, ses méthodes, son fondement, ses principes fondamentaux, sa relation à la culture et aux institutions sociales, son éclairage sur les défis sociaux de l’Afrique aujourd’hui, etc.) et un certain nombre de ses champs d’application (politique, économie, travail humain, paix, justice, droits humains, guerre, corruption, environnement, VIH/Sida, le sort des réfugiés, etc.).

Objectif
Ce cours poursuit quatre objectifs :

  • Se familiariser avec la pensée sociale chrétienne dans la perspective de l’enseignement social de l’Eglise Catholique avec ses fondements, ses sources, ses valeurs, ses dimensions, ses principes fondamentaux et ses champs d’application.
  • Acquérir une méthode ou une grammaire de l’engagement social et pour évaluer ou aborder de manière éthique les problèmes sociaux ou, tout au moins, apprendre à appliquer, de manière méthodologique, les valeurs et principes d’éthique chrétienne aux problèmes sociaux de notre temps.
  • Reconstruire dans une perspective africaine les problématiques de l’éthique sociale.

Acquérir la capacité d’écrire une lettre pastorale sur une question sociale donnée.

Modalité d’évaluation
La notation se repartira de manière suivante :

  1. Participation aux discussions en classe : 10% de la note finale
  2. Les deux réflexions : 40% de la note finale
  3. Examen : 50% de la note finale (L’examen sera oral et durera 10 minutes. Il y aura plusieurs questions écrites sur des morceaux de papier pliés. L’étudiant tirera un seul morceau de papier et répondra à la question qui s’y trouvera). Il y aura dix minutes de temps de préparation avant de répondre à la question.

Bibliographie de base
AUBERT, Jean Marie, Morale sociale pour notre temps, Coll. Le Mystère Chrétien, Paris, Desclée et Cie, 1970.
CERAS, Le discours social de l’Eglise catholique : De Léon XIII à Benoît XVI, Paris, Bayard, 2009.
Conseil Pontifical Justice et Paix, Compendium de la doctrine sociale de l’Eglise, Abidjan, CEDA/NEI, 2008.
COSTE, René, Les dimensions sociales de la foi. Pour une théologie sociale, Paris, Cerf, 2000.
DIJON Xavier et NDONGMO, Marcus (Sous la direction de), L’éthique du bien commun en Afrique. Regards croisés, Paris, L’Harmattan, 2011.
FONNTELLE, Marc-Antoine, Construire la civilisation de l’amour. Synthèse de la doctrine sociale de l’Eglise, Paris, Pierre TEQUI éditeur, 1997.
MGR GUERY, La doctrine sociale de l’Eglise. Son actualité, ses dimensions, son rayonnement, Paris, Bonne Presse, 1957.
MABILLE, François, L’Eglise et la paix. Vingt-cinq ans de messages pontificaux pour la paix, Coll. Les documents de La Documentation Catholique, Paris, Centurion, 1993.
MINNERATH, Rolland, Pour une éthique sociale universelle. La proposition Catholique, Paris, Cerf, 2004. 
O’NEILL, Louis, Initiation à l’éthique sociale, Saint-Laurent, Québec, Editions Fides, 1998.

PRA 443 : Introduction à la théologie pratique
Basile Djro Djro

Description
« La deuxième Assemblée synodale pour l’Afrique, souligne le Pape Benoît XVI, invite à « transformer la théologie […] en pastorale, c’est-à-dire en un ministère pastoral très concret, dans lequel les grandes visions de l’Écriture Sainte et de la Tradition sont appliquées à l’œuvre des évêques et des prêtres à un moment et en un lieu déterminés » (n. 10).
La théologie pratique est doublement définie aujourd’hui: comme discipline spécifique de la théologie qui étudie des pratiques religieuses et sociales et, d'autre part, comme une approche théologique fondamentale à partir de la praxis des croyants (praxis de l'Église, des chrétiens, de la société.
Il s’agit de prendre en compte la foi chrétienne (rapport des hommes à Dieu, en tant que foi vécue, et cela dans une culture donnée, c’est-à-dire un moment donné de l’histoire. Le continent africain à la croisée des défis de la foi, du développement doit s’appuyer sur une Eglise qui lui est proche et lui propose, de façon concrète, les chemins d’une croissance intégrale. 
Les étudiants doivent être imprégnés de cet engament de l’Eglise dans la société africaine actuelle dans l’accomplissement consciencieux, responsable du ministère sacerdotal.

Objectif
La foi chrétienne, objet propre de la théologie, ne se rencontre pas uniquement dans les champs des idées ou de la théorie, mais tout autant dans celui de l’action et des pratiques (cf. Mt 5, 13-16 ; Mt 7, 21-23). 
Cette discipline permet de situer le ministère pastoral dans le cadre de la mission que le Christ a confiée à ses apôtres, transmise à l’Eglise et qui s’actualise dans la vie des hommes. Elle doit fournir des schémas d’analyse qui aideront les étudiants à effectuer un stage pastoral pendant les vacances. 
Le cours destiné aux étudiants de la deuxième année veut proposer une réflexion théologique et critique qui partira des pratiques et expériences de l’Église dans l’espace public de la société actuelle en les mettant en débat d’une part avec les Ecritures, la tradition et le magistère, d’autre part avec les données de la société, des cultures et des sciences.

  • Ouvrir l’intelligence des étudiants à la connaissance théologique de la doctrine et de la mission de l’Eglise comme des enjeux de l’évangélisation. La mission ad intra et ad extra (ad gentes).
  • Analyser la présence des chrétiens dans la société, les actions dans l'espace social avec les malades, les aînés, les jeunes, les familles et les étrangers.
  • Réactiver et renforcer la doctrine sur l’option préférentielle pour les pauvres.
  • Définir la méthodologie pour le stage pastoral à la fin de la deuxième année pour une formation au ministère pastoral.

Modalité d’évaluation
L’évaluation sera écrite à la fin du cours à partir des thèmes développés.

Bibliographie de base
PAUL VI, Evanglium nuntiandi, 1975.
JEAN-PAUL II, Redemptoris missio, 1990.
BENOÎT XVI, Africae Munus,19 novembre 2011. 
PAPE FRANÇOIS, Evangelii Gaudium, 24 novembre 2013.
LIEGE, Pierre André, Recherches actuelles, Paris, Beauchesne, coll. « Le point théologique » n° 1, 1971.
GISEL, Pierre, Pratique et théologie, Genève, Labor et fides, 1989.
DORÉ, J., Manuel de théologie - Introduction à l'étude de la théologie, Tome 2, Paris, Desclée, 1992.
GAGEY, H.J., La nouvelle donne pastorale, Paris, Ed. de l'Atelier,1999.
ROUTHIER, G. et VIAU, M., dir, Précis de théologie pratique, Bruxelles, Lumen Vitae, Montréal, Novalis, 2004.
GAUTHIER, Jean Marc, Précis de théologie pratique, Gilles Routhier (dir.), Marcel Viau (dir.), p. 137-149). Bruxelles - Montréal, Éd. Lumen vitae - Novalis, coll. « Théologies pratiques », 2004. 
BRUNET, Lucie, Les communautés ecclésiales de base. L’exemple de Bangui en Centrafrique, Paris, L’harmattan, 2006.

UE 5 Histoire et liturgie
HIS 444 : Réforme


Ambroise MANDAH

Description
En histoire, le XVIème siècle marque un tournant important. C’est un siècle de grands bouleversements préparés dans la deuxième moitié du siècle précédent, par la redécouverte en Occident d’un riche passé culturel jusqu’alors occulté entre autres par les invasions barbares du Haut Moyen-âge. Ces bouleversements que l’histoire a retenus sous le nom de Renaissance ont eu des conséquences inouïes dans la vie de l’Eglise d’Occident. Ils ont fait le lit de la Réforme protestante qui a brisé son unité séculaire. L’Eglise avait certes déjà connu des crises par le passé. Mais en dehors du conflit qui a abouti en 1054 au schisme orthodoxe, on peut dire que globalement, elle a su les circonscrire. Au contraire, n’ayant pas su prendre à temps la juste mesure des changements, de l’évolution des mentalités et des aspirations spirituelles des fidèles, elle allait être littéralement débordée en ce XVIème siècle par la contestation ouverte de certains de ses clercs qui drainaient derrière eux de nombreux fidèles. Le concile de Trente constitue la réaction (tardive?) de l’Eglise romaine sortie du traumatisme de cette épreuve. Ce concile n’a pas résorbé la crise au sens de mettre fin au schisme. Mais il a donné à cette Eglise les forces d’une nouvelle jeunesse et lui a permis de mieux redéfinir sa doctrine et sa foi, de mieux centrer sa discipline pour se reprendre en main. De Trente est sortie une Eglise plus forte et plus à même de répondre aux préoccupations de ses fidèles.

Objectif
Le paysage religieux occidental présente aujourd’hui un visage extrêmement diversifié. Il s’agit ici de chercher à saisir l’origine des divisions, les raisons profondes qui ont amené des fidèles de l’Eglise d’Occident à rompre les liens avec Rome, et enfin, d’examiner les mesures prises par celle-ci pour mieux répondre à l’aspiration de ses fidèles et circonscrire le mal.

UE 6 : Sessions interdisciplinaires
SES 427 : L’Ingénierie de la vie humaine (Koua)
Cf. P. 57.

Unités d'enseignement

Codes

Eléments Constitutifs d'Unité

Prof.

Crédits

UE1 : Sciences bibliques

BIB 450

Sages et sagesses de l'Ancien testament

Decorzant

5

UE2 : Théologie dogmatique et systématique

SYS 451

 

Théologie africaine

 

Mayemba

 

5

 

UE4 : Théologie pratique et droit canonique

PRA 452

Théologie pratique

Djro Djro

2

PRA 453

Counseling pastoral

Messingué

4

CAN 454

Droit canonique

Edjo

2

UE5 : Histoire et liturgie

HIS 455

Christianisme en Afrique

Mandah

2

LIT 456

Théologie et pratique des célébrations liturgiques

Ralainirina

4

UE 6 : Cours transversaux

SES 437

Session : L'Islam

Sanou

2

xxx 4xx

Séminaire

 

4

Total Semestre V

30


Présentation des cours

UE1 Sciences bibliques
BIB 450 : Sages et sagesses de l’Ancien testament


Alain DECORZANT

Description
Les livres dits “de sagesse” se démarquent des autres corpus bibliques (Pentateuque, livres prophétiques et historiques). En effet, l’intérêt des écrits sapientiaux pour les questions concrètes de l’existence révèle leur étonnante modernité : quel lien Dieu entretient-il avec notre monde ? Peut-on donner un sens au malheur ? Comment bien mener sa vie ? …
Nous lirons l’entier des “cinq livres des Sages” (Proverbes, Job, Qohélet, Siracide et Sagesse) ou du moins de très larges extraits. Nous étudierons aussi des Psaumes à tonalité sapientielle et contemplerons des figures de sagesse comme Abigaïl, Joseph, la reine de Saba et Salomon.

Objectif

  • Informations de base concernant la sagesse biblique ;
  • Connaissances des livres sapientiaux de l’AT (contenu, thèses, rédaction,…) ;
  • Lecture et analyse de larges extraits de ces livres ;
  • Observation de personnage considéré comme des “modèles de sagesse”.

Bibliographie de base très sélective
FISCHER, Irmtraud, Femmes sages et dame Sagesse dans l’Ancien Testament. Femmes conseillères et éducatrices au nom de Dieu (Lire la Bible 166), Cerf, 2010.
GILBERT, Maurice, Les cinq livres des sages. Proverbes, Job, Qohélet, Ben Sira et Sagesse (Lire la Bible 129), Paris, Cerf, 2003.
RÖMER, Thomas, Les chemins de la sagesse. Proverbes, Job, Qohélet, Moulin, 1999(2).
TRUBLET, Jacques (éd.), La Sagesse biblique de l’Ancien au Nouveau Testament. Actes du XVe Congrès de l’ACFEB (30 août-3 septembre 1993), (Lectio Divina 160), Cerf 1993.

UE2 Théologie dogmatique
SYS 451 : Théologie africaine : Perspectives chrétiennes 


Bienvenu MAYEMBA

Description
Ce cours se veut être une introduction à la théologie chrétienne africaine, c'est-à-dire à la réappropriation africaine du discours et de la praxis théologique dans sa perspective chrétienne, et en dialogue avec la pensée religieuse traditionnelle africaine. Il consiste à présenter une vue panoramique sur les contextes, l'origine, l'émergence, le développement, les grands modèles ou courants ainsi que les figures majeures de la théologie chrétienne telle que réappropriée et articulée en Afrique post-coloniale subsaharienne par des théologiens négro-africains soucieux de penser théologiquement la condition d'être noir ainsi que les réalités et les expériences existentielles du noir africain aussi bien en Afrique qu'ailleurs.

Objectif
Ce cours voudrait offrir aux étudiants la possibilité et l’opportunité:

  • de comprendre le cheminement de la foi chrétienne africaine et la contribution des théologiens africains dans la promotion d’un discours théologique qui réhabilite le contexte social, politique, culturel et religieux africain, qui reconstitue la subjectivité africaine, et qui intègre dans ses champs d’intérêt et d’investigation les valeurs traditionnelles africaines, ainsi que les joies et les peines des peuples africains.
  • de réfléchir sur les relations complexes et ambigües entre la colonisation et l’évangélisation missionnaire; l’africanisation et la Catholicité; la christianisation et la reconstruction Africaine; la religion et la transformation sociale; la foi et le service pour la justice sociale; la globalisation et la marginalisation.
  • d’analyser les différents modèles théologiques africains contemporains dont les principaux sont les suivants: le modèle de l’inculturation, le modèle de la libération, le modèle éthico-politique, le modèle de la reconstruction, le modèle épistémologico-herméneutique et le modèle du développement.

Notre cours se subdivisera en deux grandes parties, et s'articulera autour de cinq points majeurs

Ière partie: 

Contextes d'émergence et sources de la théologie chrétienne négro-africaine

  1. L'héritage culturel et religieux traditionnel africain ou la vision africaine du monde, de Dieu et de l'homme (les caractéristiques majeures de la pensée philosophico-religieuse traditionnelle africaine).
  2. Redécouvrir les mémoires douloureuses et pathétiques africaines: l'esclavage et la Traite des Noirs, la colonisation, la discrimination raciale et le monopartisme politique comme expériences de la dépersonnalisation des négro-africains.
  3. Redécouvrir les mémoires glorieuses et héroïques africaines : la Négritude, le mouvement de la conscience négro-africaine, les luttes pour les indépendances pour le pluralisme politique et démocratique comme expériences de réaffirmation de la subjectivité négro-africaine.

IIème partie 
La problématique théologique chrétienne négro-africaine: thèmes, modèles et représentants

  1. L'émergence de la théologie chrétienne négro-africaine: Pour une nouvelle conscience théologique chrétienne en Afrique Noire
  2. Pluralisme théologique en Afrique: les grands modèles théologiques chrétiens africains et leurs représentants.

Bibliographie
Collectif, Des Prêtres noirs s’interrogent, Paris, Présence Africaine, 1956.
HEBGA, Meinrad, Émancipation d'Églises sous tutelle : essai sur l'ère post-missionnaire, Paris, Présence africaine, 1976).
MULAGO, Vincent, La religion traditionnelle des Bantu et leur vision du monde, Kinshasa , FCK, 1980.
TEMPELS, Placide, La Philosophie Bantoue, Paris: Présence Africaine, 1948.
MVENG, Engelbert, L’Afrique dans l’Eglise. Paroles d’un croyant, Paris, L’Harmattan, 1985.
EBOUSSI6BOULAGA, Fabien, A Contretemps. L’enjeu de Dieu en Afrique, Paris, Karthala, 1991.
------------------------------, Christianisme sans fétiche: Révélation et domination, Paris, Présence Africaine, 1981.
ELA, Jean-Marc, Le cri de l’homme africain : Questions aux chrétiens et aux Eglises d’Afrique, Paris, L’Harmattan, 1980.
-------------------, Repenser la théologie africaine. Le Dieu qui libère, Paris, Karthala, 2003, p. 53-89.
-----------------------, Ma foi d'Africain , Paris, Karthala, 1985. 
MESSI-METOGO, Eloi, Théologie africaine et ethnophilosophie, Paris, L’Harmattan, 2000.
-------------------------, Dieu peut-il mourir en Afrique: Essai sur l’indifférence religieuse et l’incroyance en Afrique noire, Paris, Karthala, 1997.
LONDI BOKA, Simon-Pierre, “Quand l’Africain dit “Inculturation: Emergence d’un Christianisme de la Onzième Heure” (1ère Partie), in Telema , n. 63-64 (juillet-décembre 3-4/1990), p. 39-65.
-KÄ MANA, Christ d’Afrique. Enjeux éthiques de la foi africaine en Jésus¬-Christ, Paris-Nairobi-Yaoundé-Lomé, Karthala-Ceta-Clé-Haho, 1994.
---------------, Théologie Africaine pour de temps de crise: Christianisme et reconstruction de l'Afrique, Paris, Karthala, 1993. 
----------------, La nouvelle évangélisation en Afrique, Paris-Yaoundé, Karthala-CLE, 2000.

UE 4 : Théologie pratique et droit canonique
PRA 452 : Théologie pratique


Basile DJRO DJRO

Description
Ce cours destiné aux étudiants de la troisième année veut permettre d’établir un lien entre la théologie comme science et la pratique pastorale, par le biais de cette discipline qu’est la Théologie pratique. Cette discipline doit permettre de situer le ministère pastoral dans le cadre de la mission que le Christ a confiée à ses apôtres. Le lien entre la théologie comme science et la pratique pastorale, par le biais de la théologie pratique (pastorale), est un atout fondamental pour la rédaction du stage pastoral. Les deux niveaux de la science et de la pratique ne sont pas faciles à concilier. Il ne s’agit pas faire découvrir une nouvelle théorie, mais de réfléchir sur la pratique de l’Eglise, dans toute sa diversité. Le ministère pastoral qui a pour fonction l’annonce de l’évangile doit trouver en la théologie pratique les arguments de son exercice. Un ministère qui s’exerce comme un service du Christ, de l’Eglise et des hommes, sans distinction de race, de culture, de religion etc.

Objectif
Le cours destiné aux étudiants de la troisième année. Le rapport de stage qu’ils présenteront devra s’appuyer sur la pensée théologique qui peut éclairer le sens de l’action (pastorale) et l’orienter. Ce cours veut leur permettre de mettre en lumière leur capacité à : 

  • comprendre la signification théologique de l’Eglise comme signe visible et sacrement universel du salut.
  • Observer : L’expérience montre que la capacité d’observer le réel est loin d’être spontanée et requiert un exercice sérieux.
  • Analyser : Il s’agit de développer la capacité d’analyser le réel dans ses tenants et aboutissants, dans ses causes et ses effets, dans son environnement social et ecclésial, à l’aide des sciences humaines et en se laissant interroger par elles. A l’intérieur de cette capacité, il importerait d’apprendre à voir la face théologique des questions, à la manière de saint Paul à propos des agapes des Corinthiens, qui ne se contente pas de moraliser sur le manque d’unité et de partage, mais qui va chercher en Christ le point focal de critique et de renouvellement de la pratique (1 Co 11).Les outils et les instruments sont innombrables, tant sont diverses les situations, tant sont variés les champs d’analyse. Chaque situation requiert un instrument adéquat. En revanche, ne faudrait-il pas développer une analyse et un questionnement théologiques de type participatif, où puissent s’exprimer à leurs niveaux respectifs ceux qui prennent part à l’action ?
  • Théologiser : Vient ensuite la capacité de théologiser sur les questions et les situations, en les éclairant à partir de la Révélation, de la Tradition, de la vie ecclésiale.
  • Planifier : La réflexion pastorale inclut la capacité de planifier l’action pastorale pour saisir l’objet pour lequel on travaille.

Modalité d’évaluation
L’évaluation sera faite sur la rédaction, l’exposé du rapport du stage et sur leur participation.

Bibliographie de base
- Paul VI, Evanglium nuntiandi, 1975.
- Jean-Paul II, Redemptoris missio, 1990.
- BENOIT XVI, Africae Munus,19 novembre 2011.
- PAPE FRANÇOIS, Evangelii Gaudium, 24 novembre 2013.
- GISEL, Pierre, Pratique et théologie, Genève, Labor et fides, 1989.
DORÉ, J., Manuel de théologie - Introduction à l'étude de la théologie, Tome 2, Desclée,1992.
GAGEY, H.J., La nouvelle donne pastorale, Ed. de l'Atelier, Paris, 1999.
GAUTHIER, Jean-Marc, dans Précis de théologie pratique, Gilles Routhier (dir.), Marcel Viau (dir.), p. 137-149). Bruxelles – Montréal (Éd.), Lumen vitae - Novalis, coll. « Théologies pratiques », 2004. 
BRUNET, Lucie, Les communautés ecclésiales de base. L’exemple de Bangui en Centrafrique, Paris, L’harmattan, 2006.

PRA 453 : Counseling pastoral
Jean MESSINGUE

Description
L’histoire et les expériences humaines ont jugé d’illusion le divorce entre psychologie et religion. Une abondante littérature psychologique et théologique a prouvé l’authenticité de l’expérience spirituelle et l’importance des recherches psychologiques sur les comportements et les relations humaines pour l’évangélisation. Par exemple, les pasteurs apprennent les principes et les techniques utilisés en psychothérapie pour rendre plus effectif l’accompagnement pastoral. Toutefois, une intégration constructive de la psychologie dans la pastorale ne peut qu’avec une sensibilité à la dynamique interculturelle qui structure autant les discours psychologiques que l’imaginaire des peuples et à la lumière des cultures locales et de la vision chrétienne du monde. D’où la naissance du counseling pastoral.

Objectif
Les participants à ce cours seront invités à explorer la nature et les caractéristiques du counseling pastoral avec leurs applications et leurs implications pour le ministère pastoral dans le contexte africain.
A la fin de ce cours, l’étudiant devrait être capable de :

  1. Décrire la nature, les caractéristiques et les principaux courants du counseling pastoral
  2. Développer une approche personnelle de la pastorale et du counseling pastoral
  3. Appliquer les principes et les techniques de counseling dans son ministère pastoral.
  4. Faire un diagnostic pastoral, conceptualiser le cas et élaborer des plans d’intervention pastorale selon chacune des approches étudiées.

Modalité d’évaluation
• Présence et participation: 10%
• Réflexions hebdomadaires de 1 à 2 pages: 20%
• Evaluation en mi-parcours: 30%
• Examen final: 40 %

Bibliographie très sélective
GULA, M. Richard, Just Ministry. Professional Ethics for Pastoral Ministers. New York, Paulist Press, 2010.
JOHNSON, L. Eric (Ed.), Psychology & Christianity. Five Views, Grove, Green Press, 2010.
JORDAN, R. M, Taking on the Gods. The Task of the Pasoral Counselor. West Broadway. Wipf and Stock Publishers, 2001. 
KENNEDY, E. et CHARLES, C. S., On Becoming a Counselor. A Basic Guide for Nonprofessional Counselors and other Helpers, New York, A Crossroad Book, 2001.
KUJAWA-HOLBROOK., S. & Montagno, B. K. (2009), Injustice and the Care of Souls, Minneapolis. Fortress Press. 
MOORE, Thomas., Care of the Souls, New York. Harperennial, 1992.
PATTON, J., Pastoral Care: An Essential Guide. Nashville, Abingdon Press, 2005.
COLLINS, R. G., Christian Counseling: A Comprehensive Guide, Illinois, Library of Savage, 2007. 
WICKS, J. Robert. et PARSONS, D. R., Clinical Handbook of Pastoral Counseling, Vol 1 & 2. New York, Paulist Press, 1993. 

CAN 454 Droit Canonique
Nicolas EDJO

Description
Le cours suivra la structure du CIC/83. Après les préliminaires portant sur les canons introductifs du livre IV, la première partie, la plus importante portera sur les sacrements en général et chaque sacrement en particulier sauf le sacrement du mariage qui est toujours traité dans un cours particulier. La deuxième partie portera sur les autres actes du culte divin notamment : les sacramentaux, la liturgie des heures, les funérailles ecclésiastiques, le culte des saints, des saintes images et des reliques, le vœu et le serment. La troisième partie concernera les lieux et les temps sacrés.
La première partie livre V, précédée des préliminaires relatifs aux canons introductifs, porte sur l’acquisition des biens ecclésiastiques. La deuxième partie concerne l’administration de ces biens, tandis que la troisième partie traite des contrats et en particulier l’aliénation des biens ecclésiastiques.

Objectif
Amener l’étudiant à connaître tout ce qui est requis pour la valide et licite célébration des différents sacrements. Faire découvrir à l’étudiant le cadre juridique d’acquisition et de gestion des biens temporels dans l’Eglise.

Modalité d’évaluation
L’évaluation se fera au moyen d’un examen écrit portant sur le cours.

Bibliographie très sélective
- BESSON, E., La dimension juridique des sacrements, Rome, 2004.
- LE TOURNEAU, D., Manuel de droit canonique, Paris, 2010.
- SERIAUX, A., Droit canonique, Paris, 1996.
- Begus, C., Diritto patrimoniale canonico, Città del Vaticano, 2007.
- LE TOURNEAU, D., Manuel de droit canonique, Paris, 2010.
- Perisset, J.-C., Les biens temporels de l’Eglise, Paris 1996.
- CHOUPPE, J.-P., Droit canonique des biens, Montréal 2008.
- VALDRINI, P., VERNAY, J., DURAND, J.-P., ECHAPPE, O., droit canonique, Paris 1989.

UE 5 Histoire et liturgie
HIS 455 : Christianisme en Afrique


Ambroise MANDAH

La plupart des Eglises d’Afrique ont célébré leur premier centenaire à la fin du XXème siècle. Que l’on ne s’y trompe pas pour autant : les premiers contacts de l’Afrique avec le christianisme datent du premier siècle. L’Eglise née à cette époque au nord du continent a donné à la chrétienté de grands hommes et connu ses heures de gloire, avant de sombrer pour ainsi dire sous l’assaut des barbares puis des conquérants de l’Islam. C’est à partir du XVIème siècle qu’une nouvelle tentative d’évangélisation est menée. Celle-ci déborde de l’Afrique blanche pour s’étendre aussi à la noire. Toutefois, c’est à partir du XIXème siècle que le christianisme s’implante véritablement dans tout le continent.
Après avoir rappelé l’Eglise des premiers siècles et parcouru les missions modernes en Afrique, notre cours se propose de s’arrêter un peu plus longuement sur l’évolution de cette Eglise contemporaine, du XIXème siècle à nos jours.

LIT 456 : Théologie et pratique des célébrations liturgiques
Aurélien RALAINIRINA

Description
En guise d’introduction, le cours commence par une initiation au solfège, qui permettra à l’étudiant d’avoir une compréhension plus facile des parties chantées et notées de l’ordinaire de la Messe qui concernent le célébrant principal, le psalmiste et le chantre.
Et comme le titre l’indique clairement, le cours se propose de présenter les ordines des célébrations liturgiques, de les analyser structurellement et fonctionnellement, et d’en élaborer une réflexion théologique. Cette démarche se concentre sur les différents types de célébration : célébration de la Parole (et des assemblées dominicales en l’absence de prêtre), célébration eucharistique, célébration des sacrements, des Bénédictions, des Heures, des sacramentaux ; et sur leurs diverses composantes : les personnes (les acteurs liturgiques, l’assemblée), les lieux (espace liturgique), le langage de la célébration (prières liturgiques, gestes liturgiques, symboles liturgiques, musique et chants liturgiques, matériel liturgique), les styles de célébration.
Mais le cours propose aussi à l’étudiant des pratiques « sur le terrain » de ces célébrations liturgiques dans le but de mieux les maitriser. Mais les exercices consistent aussi à préparer des « ordines » (rituels) circonstanciels correspondant aux différentes pratiques liturgiques.
Bref, chaque module liturgique se prolonge par une pratique célébrative.

Objectif
L’étudiant devra avoir démontré une connaissance pratique et aisée des différentes célébrations, de leurs structures, de leur esprit ainsi que de leurs exigences. En outre, il devra montrer une connaissance aisée des différentes possibilités d’adaptation selon les normes liturgiques, mais aussi selon les différentes circonstances de personnes, de lieux, de temps. Enfin, il démontrera qu’il a acquis la capacité de planifier, d’animer et de présider des célébrations liturgiques.

Modalité d’évaluation
L’évaluation du Cours sera constituée par les notes de lecture des étudiants (notées sur 5), par les notes des réflexions écrites (notées sur 5) sur les questions posées en classe par les étudiants ou par le professeur, et enfin par les pratiques liturgiques « sur le terrain » ou les composition des Rituels circonstanciels (notées sur 10). 

Bibliographie de base
L’expérience a montré que ce qui compte surtout, c’est d’avoir en main les textes des Rituels rénovés du Concile Vatican II, indépendamment des éditions, étant donné qu’il y a différentes éditions du même livre. Il suffira donc que les étudiants se procurent les textes du (de la, des):

  1. Missel Romain (Missel du dimanche et Missel de semaine).
  2. Lectionnaire Romain (Lectionnaire de dimanche et Lectionnaire de semaine). Ces textes des lectures sont généralement intégrés dans le Missel du Dimanche et le Missel de semaine.
  3. Livre des Sacrements (la Célébration des Sacrements de Pierre Jounel regroupe toutes les célébrations des sacrements et des funérailles, et les textes des lectures) .
  4. Livre des Bénédictions.
  5. Messes de la Bienheureuse Vierge Marie (en différentes éditions).
  6. Liturgie des Heures (l’étudiant se procurera la Prière du Temps Présent).

UE 6 : Session
SES 437 : L’Islam


Lucas SANOU

Cf. P. 66.

Unités d'enseignement

Codes

Eléments Constitutifs d'Unité

Prof.

Crédits

UE1 : Sciences bibliques

BIB 460

Littérature johannique

Ndombi

5

UE2 : Théologie dogmatique et systématique

SYS 461

Anthropologie chrétienne et eschatologie

N'Guessan

6

UE3 : Théologie morale

MOR 462

Bio-Ethique

Soedé

5

UE4 : Théologie pratique et droit canonique

PRA 463

Homilétique

Yedo

2

PRA 464

Théologie de la spiritualité

Sia

 

UE 6 : Cours transversaux

SES 427

Session : L'Ingénierie et la vie humaine

Koua

2

xxx 4xx

Synthèse théologique

 

6

xxx 4xx

Recherche

 

4

Total Semestre VI

30


Présentation des cours

UE1 Sciences bibliques
BIB 460 : Littérature johannique


Jean Roger NDOMBI

Description
L'évangile de Jean est considéré comme l'évangile spirituel. Cette impression se dégage des principaux thèmes johanniques qui insistent sur les réalités les plus sublimes, constituent l'ossature du quatrième évangile et correspondent aux fondements de la vie chrétienne: l'incarnation du Verbe fait chair, le combat entre la lumière et les ténèbres, le pain du ciel, la foi, l'amour, la vie éternelle, etc. 
Après l'introduction générale et l'étude du Prologue qui dessineront l'horizon de cet évangile, la lecture suivie du texte de Jean procédera en quatre moments: d'abord le défilé des témoins de l'Agneau de Dieu venu pour sauver le monde (Jn.1-6), puis viennent les altercations, discussions et controverses tandis que Jésus s'atteste comme Envoyé du Père et Vérité qui libère (Jn.7-12), ensuite intervient le drame qui se noue au sein de la communauté des disciples où l'Amour se donne en gestes, en paroles et en prière (Jn.13-17), enfin surviennent le procès, la condamnation à mort et la glorification sur la croix où le Fils de Dieu fonde l'Eglise (Jn.18-21).
Une introduction aux lettres et à l'apocalypse de Jean se fera en rapport avec les résultats de l'étude du quatrième évangile. Elle présentera et situera l'auteur, ses destinataires, la structure du texte avec ses thèmes et ses symboles pour compléter le parcours du corpus johannique. Quelques péricopes choisies feront l'objet d'une étude exégétique.

Objectif

  • Faire découvrir l'enracinement et la symbolique scripturaires propres à l'évangile spirituel.
  • Eclairer le message théologique et l'attestation théologale que transmet l'évangile de Jean.
  • Interpréter les perspectives christologiques, ecclésiastiques, sacramentaires et symboliques.

Modalité d’évaluation
Tout au long du cours, au début de chaque principale partie, un questionnaire approprié et une bibliographie spécifique seront remis aux étudiants et nécessiteront en retour un bref rapport. 
A la fin du cours, une évaluation écrite consistera à traiter sous forme de dissertation l'un des thèmes du corpus johannique.

Bibliographie de base très sélective
BARRETT, C.K., The Gospel according to St. John, London 1978.
BROWN, R.E., An Introduction to the Gospel of John, F.J. Moloney, éd. New-York 2003.
DUFOUR, Léon X., Lecture de l'évangile selon saint Jean, I-IV, Paris 1987/ 90/93/96.
SCHNACKENBURG, R., The Gospel according to Saint John, I-III, New-York 1990.
ZUMSTEIN, J., L'évangile selon saint Jean, I-II, Genève 2007/14.

UE2 Théologie dogmatique et systématique
SYS 461 : Anthropologie chrétienne et eschatologie


Julien N’GUESSAN

Description
Le cours d’anthropologie théologique est une réflexion sur l’être humain du point de vue de la révélation biblique. L’anthropologie théologique réfléchit sur la compréhension de l’homme qui se dégage de la foi Chrétienne et des Saintes Ecritures. Cette étude offre à l’homme d’aujourd’hui des réponses sur sa quête permanente du sens. Effet, l'homme contemporain est à la recherche de son sens; il est un mystère pour lui-même. La foi de l'Église lui dit que " le mystère de l'homme ne s'éclaire vraiment que dans le mystère du Verbe incarné " (Gaudium et Spes 22). C’est en Jésus Christ que l’homme retrouve le sens ultime de son être et de son existence. En effet, né sous le signe d'Adam, c'est-à-dire créé à l'image de Dieu et aliéné par le péché, l'homme est appelé à renaître sous le signe du Christ, l'Homme parfait. C'est par le Christ qu'il est justifié et c'est dans le Christ que dès maintenant l'homme vit de la grâce du Dieu Père, Fils et Esprit: Amitié, Inhabitation, Filiation. Enfin c'est vers le Christ, vers " l'état d'adulte, à la taille du Christ dans sa plénitude " (Éphésiens 4, 13) que l'homme progresse de jour en jour. Ainsi donc, l’anthropologie théologique considère l’être humain en tant que créé à l’image de Dieu (anthropologie théologique fondamentale), appelé à la résurrection et à la vie éternelle (eschatologie), justifié par Dieu se donnant gratuitement à lui, l’introduisant dans sa communion (grâce) et le délivrant de l’aliénation du péché (péché originel).

Objectif
L’objectif de ce cours est de présenter les différents aspects de la compréhension de l’homme non seulement dans l’histoire mais aussi selon les données de la Révélation Biblique et de la foi Chrétienne, 
* en faisant ressortir la compréhension de l’homme selon les différentes formes d’anthropologie, 
* en présentant un bref panorama de l’anthropologie théologique, 
* en offrant une vue générale de la systématisation de l’anthropologie théologique contemporaine, 
* et enfin en donnant une compréhension de l’homme dans la perspective de l’ecclésiologie africaine.

Modalité d’évaluation
La note générale du cours sera obtenue en fonction des éléments suivants :
• Participation active en classe: 10%
• Présentation en classe : 15%. 
**Temps: 15 à 20 minutes
** Le texte doit avoir 8 pages au maximum, interligne 1,5.
• Synthèses hebdomadaires de 1 page chacune (9 x 5%): 45% 
• Travail de recherche et de réflexion personnelle de 10 à 12 pages (interligne 1.5): 30%.

Bibliographie de base très sélective
GANOCZY, A., Dieu, l’Homme et la Nature, Paris, Cerf Collection « Cogitatio Fidei n°186, 1995.
MOLTMAN, J., L’homme. Essai d’anthropologie chrétienne, Paris, Cerf-Mame, 1974.
GESCHE, A., Dieu pour penser. Tome II. L’homme. Tome IV La destinée, Paris, Cerf, 1993 et 1995.
SESBOÜE, B. (dir.), L'homme et son salut, coll. Histoire des Dogmes, t. II, Paris, Desclée, 1995.
LONGCHAMP, J.-P., La création du monde, coll. Petite encyclopédie moderne du christianisme, Paris, Desclée de Brouwer, 1990.
MANARANCHE, A., Grâce à Dieu, coll. Lumière et Vérité, Paris, Le Sarment-Fayard, 1993.
GROSSI, V. et alii. L'homme et son salut, Tome. II, Paris, Desclée, 1995.
LONGCHAMP, J.-P., La création du monde. Paris, Desclée de Brouwer, 1990.
MANARANCHE, A., Grâce à Dieu. Paris, Le Sarment-Fayard, 1993.
LATOURELLE, R., L’Infini du sens : Jésus-Christ. Québec, Bellarmin, 2000.
LATOURELLE, R., L’homme à la lumière du Christ. Tournai, Desclée & Cie / Montréal, Bellarmin, 1981.
NEUSCH, M., Les rivages de l’homme. Introduction à une anthropologie chrétienne. Paris, Bayard/Centurion, 1995
PANNENBERG, W., Anthropologie in theologischer Perspective. Vandenhoeck & Ruprecht, Göttingen, 1983.
Schillebeeckx, E., L’histoire des hommes, récit de Dieu. Paris, Cerf, 1992.
Metz, J.-B., L’anthropocentrique chrétienne. Pour une interprétation ouverte de la philosophie de Saint Thomas. Paris, Mame, 1968.
Hamman, A.-G., L’homme image de Dieu. Essai d’une anthropologie chrétienne dans l’Eglise des cinq premiers siècles. Paris, Desclée, 1987.
PANNENBERG, W., Antropologia in prospettiva teologica. Brescia, Queriniana, 1987.
MULAGO, V., Théologie africaine et problèmes connexes (1956-1992). Paris, L’Harmattan, 2007.
MULAGO, V., L’union vitale bantu face à l’unité vitale ecclésiale. Paris, Présence Africaine, 1965.
MVENG, E., « Essai d’anthropologie négro-africaine : la personne africaine », in Cahiers de Religion Africaine 12(1978).

UE3 Théologie morale
SYS 463 : Bio-éthique


Nathanaël SOEDE

UE4 Théologie pastorale
PRA 464 : Homilétique


Fabien YEDO

Comment l’Eglise doit-elle accomplir sa mission fondamentale, qui est d’annoncer l’Evangile ? Voilà la question à laquelle ce cours entend apporter une réponse accordée aux nécessités de nos églises locales. C’est dire que l’on tient pour acquis que la prédication de l’Evangile est bien la mission de l’Eglise.
Aujourd’hui l’on note un accroissement extraordinaire de l’information. A la fois capacité humaine, phénomène économique et social et réseau technique, l’information moderne conditionne le destinataire de la prédication de l’Evangile avec une telle ampleur que l’homilétique doit d’urgence s’interroger à son propos. Il le faut d’autant plus que l’Eglise elle-même, comme n’importe quelle société humaine, est à la fois émettrice, matière et réceptrice d’information. Sa responsabilité spécifique est d’être exemplaire par la manière dont elle s’acquitte de cette triple fonction. Elle le devient en exerçant sa compétence propre, qui est théologique. C’est ainsi que la prédication rejoindra le destinataire de l’Evangile là où il est, dans un monde que l’information investit de toutes parts.
Le contenu de cette prédication est immuable : c’est l’Evangile. Sa forme se diversifie selon qu’il s’agit de prédication d’édification ou de prédication missionnaire. La prédication thématique comporte une réceptivité sélective et critique à l’information du monde, et un renouvellement de sa signification par une proclamation publique du Royaume de Dieu. Toute prédication appartient à l’ordre du témoignage que l’Eglise rend au Christ.

UE 6 : Cours transversaux
SES 427 : L’Ingénierie et la vie humaine


Médard KOUA
Cf. P. 57

Unités d'enseignement

Codes

Eléments Constitutifs d'Unité

Prof.

Crédits

UE6 : Cours transversaux

CT 418

Vatican II : Constitution dogmatique Dei Verbum

Béré

4

CT 418.1

Gn 37-50 : L'histoire de Joseph ou la saga d'un sage

Decorzant

4

CT 418.2

Vatican II : Constitution dogmatique Gaudium et Spes

N'Guessan

 

4

CT 418.3

Béyala, Calixte, Le Christ selon l'Afrique

Mabanza

4

CT 418.4

Vangu Vangu, Emmanuel,Théologie africaine et calvaire des peuples. La spiritualité africaine en question

Amiezi

4

CT 418.5

Maritain, Jacques, L'humanisme intégral

Samaké

4

CT 418.6

ELA, Jean-Marc & Zowa, Anne-Sidonie, Fécondité et migrations africaines : les nouveaux enjeux

Mayemba

 

Total/semestre

4


Présentation

BIB 419 : Constitution Dei Verbum
Paul BERE

Description

Objectif

Modalité d’évaluation

Référentiels

Bibliographie de base très sélective

BIB 419 : L’histoire de Joseph (Gn 37-50) ou la saga d’un sage
Alain Decorzant

Description
“Le mal que vous m’avez fait, Dieu l’a changé en bien” (Gn 50,20) – ces derniers mots du Patriarche Joseph jettent une lumière théologique forte sur une vie mouvementée.
Jalousé et vendu par ses frères, puis accusé injustement par une femme et jeté en prison, Joseph devint ensuite incontournable à la cour du Pharaon. Se retrouvant face avec ses frères, il ne se vengea pas, mais se comporta en habile pédagogue.

Tout porte à reconnaître que Joseph est un sage : de bon conseil, à l’écoute de Dieu, capable de faire un discours mais aussi de demeurer silencieux lorsque cela est opportun. Ces qualités lui valent une place auprès du roi. Mais Joseph n’est pas “né sage” ; il l’est progressivement devenu à travers les événements parfois douloureux de sa vie. Initialement centré sur lui-même, le garçon se laissa conduire par le Seigneur et devient finalement “cause de salut pour un peuple nombreux” (50,20).
L’étude des chapitres 37-50 du livre de la Genève, un récit cohérent et homogène, nous rendra plus sensible à la manière dont la narration rend compte de la maturation du jeune homme. Les attitudes de Joseph lors de ses “grandeurs et misères” nous interrogeront sur les étapes nécessaire pour devenir, peut-être nous aussi tel que le Pharaon qualifia Joseph, “un homme qui a l’Esprit du Seigneur en lui” (31,38).

Objectif
Voir comment une “figure” se déploie à travers les événements de son existence.
Repérer les traits de caractère du Patriarche et observer comment il grandit en sagesse.
Etre attentif aux détails et aux éléments narratifs de Gn 37-50 ;
Acquérir des “outils méthodologiques” utilisables pour étudier d’autres récits bibliques.

Modalité d’évaluation
Les étudiants seront évalués sur le contenu de leurs exposés, sur les travaux qu’ils auront rédigés, sur leur capacité à défendre leurs idées et sur la pertinence de leurs argumentations au cours des échanges.

Référentiels

Bibliographie de base très sélective
Communiquée lors de la première rencontre.

SYS …. : La constitution dogmatique Gaudium et Spes
Julien N’GUESSAN

Description

Objectif
Ce séminaire vise à faire ressortir les grands thèmes développés par Gaudium et Spes. Il essaiera d’analyser et d’interpréter ces thèmes pour montrer leur pertinence dans l’Eglise et dans le monde aujourd’hui. Ce séminaire sur Gaudium et Spes a pour objectif d’aider les étudiants à prendre connaissance et à s’approprier ce document important du Concile Vatican II pour en faire une base de réflexion sur la situation de l’Eglise et de la société en Afrique.
Le travail de ce séminaire portera essentiellement sur le document de Gaudium et Spes dont chaque étudiant doit avoir une copie.

Modalité d’évaluation
La note générale du cours sera obtenue en fonction des éléments suivants :
• Participation active en classe: 10%
• Présentation en classe: 15%
**Temps: 20 minutes
** Le texte doit avoir 8 pages au maximum, interligne 1,5.
• Synthèses hebdomadaires de 1 page chacune (9 x 5%): 45% 
• Travail de recherche et de réflexion personnelle de 10 à 12 pages (interligne 1.5): 30%

Référentiels
- La condition humaine dans le monde
- La dignité de la personne humaine
- La communauté humaine
- L’activité humaine dans le monde
- Le rôle de l’Eglise dans le monde
- L’essor de la culture
- La vie économique et sociale
- La vie politique
- La sauvegarde de la paix et la construction de la communauté des nations.

Bibliographie de base très sélective
1. EYT P., L'Avenir de l'homme: la Constitution pastorale 'Gaudium et Spes' (1ère partie), Tournai (Belgique), Desclée, 1986.
2. Centre d'études pastorales, Vatican II: La Révélation divine (Dei Verbum). L'Eglise, lumière des nations (Lumen gentium). L'Eglise dans le monde de ce temps (Gaudium et Spes). L'Activité missionnaire (Ad Gentes), l'Œcuménisme (Unitatis Redintegratio), les Religions non chrétiennes (Nostra Aetate), la Liberté religieuse (Dignitatis humanae). L'Apostolat des laïcs (Apostolicam actuositatem), L'Education chrétienne (Gravissimum educationis), Les Moyens de communication sociale (Inter mirifica), Kinshasa, Congo-Kinshasa, Centre d'études pasto, 1987.
3. Eglise catholique. Concile Vatican II, Constitution pastorale Gaudium et Spes. L'Eglise dans le monde de notre temps, Paris, Spes, 1966.
4. CONGAR Yves M.-J. Dir., Vatican II. L'Eglise dans le monde de ce temps. Constitution pastorale 'Gaudium et spes'- T. II. Commentaires, Paris, Cerf, 1967.
5. DELHAYE Philippe (Mgr). Présent., Vatican II. L'Eglise dans le monde de ce temps. Constitution pastorale 'Gaudium et spes'- T. I. Texte latin et traduction française officielle de l'épiscopat français, Paris, Cerf, 1967.
6. CONGAR Yves M.-J. Dir., Vatican II. L'Eglise dans le monde de ce temps. Constitution pastorale 'Gaudium et spes'- T. II. Réflexions et perspectives, Paris, Cerf, 1967.
7. BARAUNA Guilherme, ofm. Dir., L'Eglise dans le monde de ce temps. Etudes et commentaires autour de la Constitution pastorale 'Gaudium et spes' de Vatican II, avec une étude sur l'encyclique 'Populorum progressio'. I, Paris, DDB, 1967.
8. BARAUNA Guilherme, ofm. Dir., L'Eglise dans le monde de ce temps. Etudes et commentaires autour de la Constitution pastorale 'Gaudium et spes' de Vatican II, avec une étude sur l'encyclique 'Populorum progressio'. II, Paris, DDB, 1968.
9. LUBAC Henri de, Athéisme et sens de l'homme. Une double requête de Gaudium et spes, Paris, Cerf, 1968.
10. EGLISE CATHOLIQUE. VATICAN II, Vatican II. L'Eglise dans le monde de ce temps. Gaudium et Spes, Paris, Assas-éditions, 1984.
11. EGLISE CATHOLIQUE. VATICAN II, Constitution pastorale Gaudium et Spes: L'Eglise dans le monde de ce temps, Paris, Spes, 1966.
12. JANSSENS Louis, Mariage et fécondité. De Casti connubii à Gaudium et spes, Gembloux (Belgique), J. Duculot, 1967.
13. DINECHIN Olivier de, Présente Eglise. 'Gaudium et spes', vingt ans après, Paris, Le Centurion, 1985.
14. BORDEYNE Philippe, L'homme et son angoisse: La théologie morale de 'Gaudium et Spes', Paris, Cerf, 2004.
15. TANNER Norman, The Church and the World: Gaudium and Spes, Inter Mirifica, New York, Paulist Press, 2005.
16. GUIBERT Vincent, A l'ombre de l'Esprit. L'universalité du salut en Gaudium et spes 22, Paris, Collège des Bernardi, 2009.

SYS …. : L’actualité de la lettre encyclique Pacem in terris de Jean XXIII dans le contexte africain
Nazaire MABANZA

Description
La séance inaugurale de 2 heures, intitulée : Intérêt et pertinence du Séminaire, constitue la première partie. II a pour objectif d'instruire les étudiants à l’intérêt et à la pertinence de la relecture l’encyclique Pacem in terris. Il sera aussi question de présenter la personnalité du Pape Jean XXIII et de rappeler son magistère pontifical et le contexte ecclésial de la publication de Pacem in terris.
La seconde partie de 18 heures, intitulée : lecture africaine et actualité de Pacem in terris, sera axée sur la relecture systématique de l’encyclique Pacem in terris. Chacune des séances débutera par un exposé sur les textes retenus pour chaque jour et préparé par un étudiant participant au séminaire. En sommes, cette partie sera structurée autour des présentations individuelles des étudiants et surtout des discussions émanant de la lecture de différents textes exigés pour chaque séance. A la fin de chaque séance, le professeur fera un commentaire synthétique ou récapitulatif. La dernière séance portera sur la conclusion générale.

Objectif
Ce séminaire abordera la problématique de l’actualité de l’Encyclique Pacem in terris (Paix sur la terre) de Jean XXIII. Il se propose d’étudier la situation menaçante des pays africains dans le contexte actuel afin de prévenir les conflits et promouvoir la paix. Enfin, ce séminaire veut aider les étudiants à entreprendre une relecture engagée de Pacem in terris comme une dynamique de l’espérance dans l’Afrique d’aujourd’hui. Ainsi, ils seront à mesure de stigmatiser l’érosion de la démocratie, les discours mensongers qui compromettent à plusieurs égards l’engagement citoyen tout comme celui de la justice et de la paix en terre africaine.

Modalité d’évaluation
L’évaluation portera d’une part sur des présentations individuelles ou en groupe (exposés) et des synthèses hebdomadaires d’une page. D’autre part, il sera demandé à chaque étudiant un travail de recherche de 12 à 15 pages. Le choix de la problématique de la réflexion doit au préalable être approuvé par le professeur. In fine, l’évaluation et l’attribution de la note finale du séminaire sera obtenue en fonction des éléments suivants : participation active et présentation en classe (20%) ; synthèses hebdomadaires d’une page chacune (45%) ; travail de recherche et de réflexion personnelle (35 %).

Référentiels

Bibliographie de base très sélective
B. JEAN XXIII, PAUL VI, JEAN PAUL II, Paix sur la terre, Cerf, Paris, 2003, 256p.
JEAN XXIII, Lettre encyclique Pacem in terris, Téqui, Paris, 2014, 96p.
BENOIT XVI, Lettre encyclique Caritas in veritate, 2009.

SYS : Emmanuel VANGU VANGU, Théologie africaine et calvaire des peuples. La spiritualité africaine en question
Alain Clément AMIEZI

Description
Dans l’Exhortation apostolique Africae munus, le Pape Benoît XVI soulignait avec force qu’en raison de la fidélité à la leçon de vie du Christ et à cause de lui, l’Eglise en Afrique se sent poussée à être présente là où l’humanité fait l’expérience de la souffrance, et à se faire l’écho du cri silencieux des innocents persécutés, ou des peuples dont des gouvernants hypothèquent le présent et l’avenir au nom d’intérêts personnels (Africae munus, n. 30). Malheureusement, fort est de reconnaître qu’au regard de la réalité quotidienne de l’Afrique, il apparaît que les drames socio-économiques et culturels constituent le lot de beaucoup de ses fils et filles, ce qui met l’Eglise en demeure d’assumer pleinement son leadership prophétique, en proposant un discours théologique capable de faire bouger les lignes. L’œuvre du père Emmanuel Vangu Vangu s’inscrit dans cette dynamique, dans la mesure où elle propose une théologie africaine engagée visant une praxis pour l’émergence des peuples d’Afrique. Dans cette ligne, il développe une méthode d’élaboration communautaire, une méthode qui consiste justement à s’émanciper d’une théologie académicienne qui se complairait dans ses élucubrations élitistes, pour céder le pas à une théologie du terrain, à l’écoute du peuple et capable de prendre en compte ses aspirations les plus légitimes. Pour le père Emmanuel, il s’agit pour la théologie africaine d’éviter de s’empêtrer dans le lacis inextricable du monde des idées, pour esquisser un discours théologique pertinent pour l’avancée du Royaume de Dieu chez les hommes et les femmes convertis au Christ, libérateur des peuples. La finalité de ce séminaire sera donc d’aiguiser ce sens théologique chez les étudiants, afin qu’ils s’imprègnent de cette nécessité d’inventer et d’innover des stratégies théologiques et pastorales qui apparaissent incontournables aujourd’hui pour la crédibilité de l’Eglise sur le continent africain.

Objectif
L’objectif principal de ce séminaire consiste à aider les étudiants à prendre conscience de la nécessité d’une certaine ambition prophétique en théologie dans notre contexte ecclésial africain actuel ; pour cela, les recherches et les débats qui seront suscités leur apprendront à être des intellectuels du terrain, sachant écouter leur peuple, cheminer avec lui et l’aider à trouver des réponses aux interrogations de la vie en société. Comme le dit l’auteur lui-même, pour délivrer le continent noir du défaitisme mental et de l’hyposomnie dans lesquels il s’est enfermé depuis des lustres, il faut une énorme capitalisation dans la pensée, dans l’éducation et la formation des ressources humaines aux valeurs essentielles de l’humain : et c’est à cela que va s’atteler ce séminaire, pour donner aux étudiants les rudiments pour comprendre que le profil du théologien africain, c’est l’homme du peuple qui essaie de vivre comme le Christ a vécu au milieu des hommes, pauvre faisant le bien.

Modalité d’évaluation
Les étudiants seront évalués sur le contenu des travaux qu’ils auront préparés, sur la présentation de des exposés, sur leur capacité à défendre leurs thèses et sur la pertinence de leurs argumentations au cours des débats.

Référentiels
- Théologie africaine engagée ;
- Méthode d’élaboration communautaire ;
- L’articulation harmonieuse entre spiritualité et développement ;
- L’espérance chrétienne, entre salut eschatologique et libération historique ;
- La réconciliation et la paix ;

Bibliographie de base très sélective
- BENOIT XVI, Exhortation apostolique Africae munus, Librairie éditrice vaticane, Rome 2011.
- ELA Jean-Marc, Repenser la théologie africaine. Le Dieu qui libère, Karthala, Paris 2003.
- MOLTMANN Jurgen, Le Dieu crucifié, Cerf, Paris 1974
- VANGU VANGU Emmanuel, Théologie africaine et calvaire des peuples. La spiritualité africaine en question, L’harmattan, Paris 2008.

Unités d'enseignement

Codes

Eléments Constitutifs d'Unité

Prof.

Crédits

UE6 : Cours transversaux

CT 419

Gutierrez, Gustavo, la théologie de la libération

Mayemba

4

CT 419.2

Ouellet, Marc, Divine ressemblance, le mariage et la famille dans la maison de l'Eglise

Amiezi

4

CT 419.3

Pannenberg, Wolfhart, Théologie systématique. Tome 1

Mianro

4

CT 419.4

Jean XXIII, Pacem in terris La problématique de la paix démocratique

Mabanza

4

CT 419.5

Falque, Emmanuel, Passer le Rubicon, philosophie et théologie : essai sur les frontières

Samaké

4

CT 419.6

Eboussi, Fabien Boulaga, l'enjeu de Dieu en Afrique

Nguessan

4

CT 419.7

Synthèse théologique

 

6

Total/semestre

4 ou 6


Présentation

SYS 429 : Gustavo Gutierrez, La théologie de la libération : la rencontre de Dieu dans l’histoire
Bienvenu MAYEMBA

Ce cours consiste en une introduction à la théologie chrétienne de la libération. Cette introduction est orientée selon la perspective latino-américaine telle qu'articulée théologiquement par son "parrain" et "fondateur" Gustavo Gutierrez à travers son livre fondamental Théologie de la Libération : Perspectives (1971). C'est autour de ce livre que se structure notre cours.
Notre re-lecture de la Théologie de la libération de Gustavo Gutierrez ne sera pas unilatérale. Elle ne sera donc caractérisée ni par une perspective apologétique ni par une herméneutique du soupçon. Elle sera une approche critique, au double sens du terme : non seulement nous en apprécierons la portée, mais aussi nous en relèverons les limites. Dans cette double perspectives, nous nous inspirerons de quatre déclarations suivantes du Magistère:
-Commission Théologique Internationale, La promotion humaine et le salut chrétien (1977);
-Congrégation pour la Doctrine de la Foi, Dix observations sur la théologie de Gustavo Gutierrez (1983);
-Congrégation pour la Doctrine de la Foi, Instruction «Libertatis Nuntius» sur quelques aspects de la "théologie de la libération" (1984) 
-Congrégation pour la Doctrine de la Foi, Instruction «Libertatis Conscientia» sur la liberté chrétienne et la libération (1986).

Les étudiants inscrits à ce Séminaire seront exigés de parcourir entièrement le livre de Gutierrez --Théologie de la libération--ainsi que ces déclarations du Magistère selon l’itinéraire indiqué par le professeur. Ils seront encouragés d’entrer dans ce cours « avec un cœur large et généreux », disposés, avant toute tentative de rejet ou de remise en question de Gustavo Gutierrez, à percevoir le sens de la théologie de la libération, à en justifier la pertinence, à en défendre le fondement biblique et théologique, et à en articuler une reprise théologique africaine conformément à nos réalités propres, avec nos joies et nos peines. C'est au niveau de cette reprise que les étudiants seront encouragés à problématiser la théologie de la libération de Gutierrez, à en formuler les critiques, et à en montrer les limites méthodologiques, contextuelles, et théologiques.

SYS :…. Le concept de la paupérisation anthropologique de Mveng
Julien N’GUESSAN

Description
Ce cours est un séminaire sur le concept de la paupérisation anthropologique élaboré par le Père Engelbert Mveng pour décrire la situation d’aujourd’hui. Par ce concept, l’auteur opère une rupture épistémologique par rapport au discours convenu de l’Occident sur l’Afrique, discours qui se décline en termes de sous-développement, de développement, de croissance, de bonne gouvernance et aujourd’hui d’émergence. Mveng prend ses distances par rapport à cette grille de lecture de l’Occident sur l’Afrique sans l’Afrique en vue de son exploitation et pose les bases d’une nouvelle manière de penser de soi, par soi et pour soi. Le concept de la paupérisation anthropologique propose une manière différente de concevoir l’Afrique, de reconceptualiser le discours sur l’Afrique en mettant en lumière les divers mécanismes de son exploitation et en proposant de nouvelles voies de libération. Le concept de la paupérisation anthropologique aborde les questions de l’esclavage, de la colonisation, du néo-colonialisme, des différentes formes de dépendance de l’Afrique par rapport à l’Occident et des systèmes d’asservissement du continent africain. La question que Mveng et d’autres posent est celle de savoir comment libérer l’Afrique du processus de la paupérisation anthropologique dans lequel elle se trouve plongée pour assurer son enrichissement ?

Objectif
Ce séminaire vise à faire analyser le sens du concept de la paupérisation anthropologique élaboré par le Père Engelbert Mveng pour catégoriser la situation de l’Afrique aujourd’hui. Il essaiera de mettre en lumière les différents aspects que recouvre ce concept dans la compréhension contemporaine du continent africain. L’objectif de ce séminaire est d’aider l’étudiant à s’approprier cette nouvelle grille de lecture de l’Afrique pour mieux relever les défis de sa transformation. Il s’agit d’offrir à l’étudiant une matrice à partir de la laquelle il peut se comprendre et comprendre le monde dans lequel il habite. Le travail de ce séminaire portera sur les documents : L’Afrique dans l’Eglise Parole d’un croyant, et Impoverishment and Liberation : A Theology Approach for Africa and the Third World.

Modalité d’évaluation
La note générale du cours sera obtenue en fonction des éléments suivants :
• Participation active en classe: 10%
• Présentation en classe: 15%. 
**Temps: 20 minutes
** Le texte doit avoir 8 pages au maximum, interligne 1,5.
• Synthèses hebdomadaires de 1 page chacune (9 x 5%): 45% 
• Travail de recherche et de réflexion personnelle de 10 à 12 pages (interligne 1.5): 30%

Référentiels
+L’esclavage ou l’annihilation anthropologique
+La colonisation ou la paupérisation anthropologique
+Le Néo-colonialisme 
-Dépendance politique
-Dépendance économique
-Dépendance socio-culturelle
+Les mécanismes d’appauvrissement
-La corruption
-L’aide humanitaire et aide au développement
-Le mécanisme de la dette
-Le Pacte colonial
+Les conséquences de la paupérisation anthropologique
-Aliénation psychologique
-Complexe d’infériorité
-Haine et négation de soi.

Bibliographie de base très sélective
1. Mveng Engelbert, Personnalité africaine et catholicisme, Paris, Présence africaine, 1963.
2. MVENG Engelbert, Les Sources grecques de l'Histoire négro-africaine depuis Homère jusqu'à Strabon. Thèse de doctorat d'Etat, Paris, Université de Paris, 1969.
3. MVENG Engelbert, Histoire du Cameroun, Paris, Présence africaine, 1963.
4. MVENG Engelbert, Si quelqu'un... Chemin de Croix, Tours, Mame, 1962.
5. MVENG Engelbert, L'Afrique dans l'Eglise : paroles d'un croyant, Paris, L'Harmattan, 1985.
6. MVENG Engelbert. Dir., Spiritualité et libération en Afrique. Colloque de l'EATWOT au Caire, 25-28 août 1985, Paris, L'Harmattan, 1987.
7. MVENG Engelbert, L'Art d'Afrique noire. Liturgie cosmique et langage religieux, Tours, Mame, 1964.
8. BUJO Bénézet. Ed., Théologie africaine au XXI° siècle. Quelques figures. Vol 1. Fribourg (CH), Editions universitaire, 2002.
9. AWAZI Benoît M.K., Panorama de la théologie négro-africaine contemporaine, Paris, L'Harmattan, 2002.
10. MESSINA Jean-Paul, Engelbert Mveng. La plume et le pinceau, un message pour l'Afrique de l’IIIème millénaire (1930-1995), Yaoundé, Presses de l'UCAC, 2003.
11. BUJO Bénézet. Ed., African Theology in the 21st Century. The Contribution of the Pioneers- African Theology in the 21st Century. Vol. 1, Nairobi, Paulines Publications, 2003.
12. SCOLASTIQUES SJ KIMWENZA, Père Engelbert Mveng, sj: un pionnier. Recueil d'hommages à l'occasion du dixième anniversaire de sa mort, Kinshasa, Editions Loyola-Canis, 2005.
13. MVENG Engelbert, Théologie, libération et cultures africaines. Dialogue sur l'anthropologie négro-africaine, Yaoundé, Ed. CLE, 1996.
14. ILBOUDO Jean de la Théotokos, sj, Via Crucis Africae. Chemin de Croix, Chemin de Résurrection, Rome, Jean Ilboudo, 2006.
15. POUCOUTA Paulin, Lettura africane della Bibbia, Brescia, Queriniana, 1999.
16. SOCIETE AFRICAINE DE CULTURE, L'Afrique noire et l'Europe face à face. Dialogue d'Africains et d'Européens sur la présente crise mondiale de civilisation. Frascati 27 sept. - 3 octobre 1969, Paris, Présence africaine, 1971.
17. AWAZI Mbambi Kungua Benoît, Panorama des théologies négro-africaines anglophones, Paris, L'Harmattan, 2008.
18. MVENG Engelbert, Art nègre, art chrétien ?, Rome, Les Amis Italiens de, 1969.
19. MVENG Engelbert. Dir, Le congrès de Jérusalem sur l'Afrique noire et la Bible, 24-30 avril 1972. The Jerusalem congress on black Africa and the Bible, April 24-30, 1972, Yaoundé (Cameroun), Presses de l'Université de Yaoundé, 2013.
20. Mveng Engelbert, “Impoverishment and Liberation: A Theology Approach for Africa and the Third World”, In Gibellini Rosino (Ed.), Paths of African Theology, London SCM Press, 1994. 
21. Frantz Fanon, Les Damnes de la Terre, Paris, Ed. Maspero, 1961, réed. La Découverte, 2011. 
Frantz Fanon, Peau Noire Masque Blanc Paris, Seuil, 1952, réed., Col. « Points », 2001.

SYS :…. Marc OUELLET, Divine ressemblance, le mariage et la famille dans la mission de l’Eglise
Alain Clément AMIEZI

Description
Du 5 au 19 octobre 2014, se tiendra à Rome une Assemblée Générale Extraordinaire du Synode des Evêques consacrée à la famille sur le thème « Les défis pastoraux de la famille dans le contexte de l’évangélisation ». En phase avec cet évènement ecclésial majeur, ce séminaire entend porter un regard sur la place du mariage et de la famille dans la mission de l’Eglise à l’orée de ce troisième millénaire. Pour ce faire, l’œuvre du Cardinal Marc Ouellet « Divine ressemblance, le mariage et la famille dans la mission de l’Eglise » servira de point d’ancrage. En effet, la prise de conscience actuelle de la famille comme chemin d’évangélisation et sacrement de la communion trinitaire a ouvert de nouvelles perspectives aussi bien théologiques que pastorales. Dès lors, il convient d’aller au-delà de la conception courante de la famille comme point d’arrivée ou simple champ d’application de la pastorale de l’Eglise ; en revanche, en sa qualité « d’Eglise domestique », elle apparaît comme « lieu théologique » et « réalité sacramentelle », d’où sa nécessaire participation à la mission salvifique de l’Eglise. C’est cela que le Cardinal Marc Ouellet souligne dans cet ouvrage de référence, fort de la perspective calalogique consistant à passer de la Trinité à la famille, perspective qui tranche avec la méthode analogique habituelle qui va de famille à la Trinité. Dans ce séminaire, Il s’agira donc de chercher à saisir ce que la Trinité veut exprimer à travers la famille dans un contexte global d’alliance, d’où la nécessité de repenser l’analogie de la famille de la Trinité dans une perspective descendante, dynamique et existentielle.

Objectif
Ce séminaire poursuit les principaux objectifs suivants :
- Montrer en quoi la réalité nuptiale apparaît comme une clé de lecture de toute l’histoire du salut ; 
- Relever la nature et la portée de la participation des personnes et des relations humaines à l’amour trinitaire ;
- Aider les étudiants à dépasser le simple rapport d’exemplarité habituel entre la famille et la Trinité, pour s’élever vers une intégration existentielle fondée, et qui conduit au don de soi comme unique voie de réalisation authentique ;
- Dans la ligne du prochain Synode sur la famille, enfin, souligner le potentiel évangélisateur de l’institution fondamentale que représente la famille dans le monde actuel.

Modalité d’évaluation
Les étudiants seront évalués sur le contenu des travaux qu’ils auront préparés (le fond et la forme), sur la présentation de l’exposé, sur leur capacité à défendre leurs thèses et sur la pertinence de leur argumentation au cours des débats.

Référentiels
- Mystère nuptial et inclusion nuptiale dans l’histoire du salut ;
- Trinité et famille ;
-La famille, Eglise domestique ;
- Evangélisation et famille.

Bibliographie de base très sélective
- DE LUBAC Henri, Méditations sur l’Eglise, Pauline, Milan 1955.
- JEAN-PAUL II, Exhortation apostolique Familiaris Consortio, 22 novembre 1981, AAS 74 (1982), 81-191.
- OUELLET Marc, Divine ressemblance. Le mariage et la famille dans la mission de l’Eglise, Anne Sigier, Montréal 2006.
- REVEL Jean-Philippe, Traité des sacrements. Le mariage, sacrement de l’amour, Cerf, Paris 2012.

SYS :…. Pannenberg, Wolfhart : Théologie systématique. Tome 1. Paris: Cerf 2009
Rodrigue MIANRO

Description
La renommée du théologien protestant allemand Wolfhart Pannenberg n’est plus à faire. Cette renommée, il la doit avant tout à sa contribution à une compréhension contemporaine de l’historicité de la révélation chrétienne. Sa production théologique prolixe s’enracine certes dans la tradition luthérienne, mais se donne pour défi de reprendre théologiquement à son compte les exigences posées au christianisme par les « Lumières » (Aufklärung). Quoique luthérienne, sa théologie se révèle être étonnement proche de la théologie catholique. 
Le séminaire propose une introduction au monde théologique de cet auteur par une lecture critique de quelques extraits du premier tome de sa théologie systématique. Ce livre s’articule autour de questionnements relatifs 1) à la vérité de la doctrine chrétienne ; 2) au concept de Dieu lié à cette vérité ; 3) à la possibilité ou non d’une connaissance «naturelle» de Dieu ; 4) au positionnement de la compréhension chrétienne de la réalité divine face aux autres religions ; 5) à la compréhension chrétienne de la révélation et à l’élaboration d’une théologie trinitaire et enfin 6) à la question de l'unité et des attributs de Dieu.

Objectif
Il s’agira avant tout de comprendre en situation et dans ses grandes lignes cette pensée théologique, qui répond avant tout aux questions posées à la foi telle que vécue en occident, et d’y repérer ce qui interpelle le théologien africain. Ce séminaire est proposé – sauf exception – à l’attention des étudiants ayant achevé au moins une année de théologie.

Modalité d’évaluation
L’évaluation du séminaire consistera en un compte-rendu hebdomadaire (1-2 pages) de chacun des six chapitres sur base de questions précises et d’une prise de position personnelle finale (2 pages).

Référentiels

Bibliographie de base très sélective
Pannenberg, Wolfhart: Théologie systématique. Tome 1. Paris: Cerf 2009.
Pour aider à la lecture:
Lehmkühler, Karsten: « Le théologien Wolfhart Pannenberg dans l’histoire de la théologie protestante du 20e siècle ». In: Revue des sciences religieuses, 83/3 (2009), 411-427 (URL:http://rsr.revues.org/468).
Warin, Pierre: Le chemin de la théologie chez Wolfhart Pannenberg. Rome: Università Gregoriana Editrice 1981.

Le dossier d’inscription doit être déposé au Secrétariat du Directeur des Etudes de l’ITCJ au plus tard le 15 juin.
Le Conseil des Professeurs étudie les dossiers et décide de l’admission des étudiant(e)s.
Les formulaires d’inscription sont disponibles au secrétariat de l’institut.

Pour être admis au programme du premier cycle,

  1. Les étudiant(e)s doivent avoir un niveau de philosophie équivalent à 120 crédits au moins. Ils doivent aussi être aptes à suivre des cours et rédiger les travaux académiques en français. Une connaissance de l’anglais qui permet la lecture de textes de niveau universitaire est également requise. Il est aussi recommandé que les étudiant(e)s puissent lire des textes académiques en anglais ;
  2. Le dossier d’inscription comprend : une copie de l’extrait de naissance, une photocopie des diplômes, quatre photos d’identité et le curriculum vitae. Les étudiant(e)s des instituts religieux ou des diocèses y joindront une lettre de recommandation de leur supérieur(e) ou de leur évêque.

Le Conseil des Professeurs est seul juge, dans l’appréciation des compétences requises pour l’admission ou le maintien des étudiants dans les programmes du baccalauréat ou du certificat.


Inscrivez-vous en ligne ici

Le programme horaire de la semaine pour les trois années.

Jours 
Heures

Lundi

Mardi

Mercredi

Jeudi

Vendredi

08 h à 12 h

Cours

Cours

Cours

Séminaires

Cours

15 h à 17 h

Tutorat

Recherche

Actes académiques / Activités culturelles et sportives

Recherche

 

Calendrier

Avril 2018
L Ma Me J V S D
26 27 28 29 30 31 1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 1 2 3 4 5 6

CONTACTEZ-NOUS

Tel : (225) 22 50 37 00
Fax : (225) 22 50 37 70
Mobile : (225)09 22 88 84
Email : secretariat.itcj@yahoo.fr 

Adresse postal : 27 BP 884 Abidjan 27 Côte d'Ivoire
Site webhttp://www.itcj-abidjan.org

PLAN DU SITE

FTJAM/ITCJ

BIBLIOTHEQUE

COMMUNAUTE JESUITE

 

Compteur de visite

Aujourd'hui 31

Hier 54

Semaine 304

Mois 1079

Total 39385

Réalisé par Bersys